En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

STRASBOURG (Reuters) - Le Conseil régional d'Alsace s'est prononcé, samedi, en faveur d'une collectivité unique dans laquelle il fusionnerait avec...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Verly.
    Verly.     

    ... non pas par les autonomistes qui n'en auraient pas les moyens parce qu'ils ne sont pas assez nombreux, mais par qui?...par l'Europe bien sur...et cela avec l'argent que nous lui versons. Le projet est de faire éclater les états en une multitude de petites unités territoriales qui dépendront toutes de Bruxelles. Les fonctionnaires de Bruxelles y gagneront en importance et en rémunération. Les élus de ces provinces aussi. Il sera autrement plus gratifiant et autrement profitablke d'être Gouverneur que Président du Conseil Régional. Autre avantage il est autrement plus facile d'instaurer une dictature dans un petit état que dans un grand. Mais ce n'est pas tout. On mettra toutes ces petites unités en concurrence afin d'obtenir les salaires les plus bas et la protection sociale au plus petit niveau. Enfin pour couronner le gâteau, comme une province est plus facile à acheter qu'un état, les multi-nationales qui gouvernent déja à Bruxelles pourront enfin disposer d'un appui territorial...On est bien loin du rêve de ceux qui pensaient à avoir un petit coin de terroir à chérir douillettement. En 1789 et plus encore en 1793 leurs parents qui avaient eu le temps de réfléchir plusieurs siècles à l'affaire avaient décidé de s'unir dans une république "Une et Indivisible". C'est cette république qu'on démolit sous nos yeux pendant que nous nous querellons stupidement au sujet de gens qui nous trompent depuis plus de quarante ans.

  • smartiz
    smartiz     

    autonomies regionales,prenez l'exemple des deux savoies,et l'ancien comté de NICE ou il y a un certains nombre de personnes , pour l'autonomie et le ratachement avec le nord de l'ITALIE, ainsi que les regions tres riches, que sont le tyrol italien, le tyrol autrichien, ainsi que la parti suisse parlant italien. si cela, se faisait, c'est la fin de la FRANCE dans son antité

  • Blackjack
    Blackjack     

    Comme ça on finirait par se tirer dans les jambes entre nous sous les regards bienveillants des chinois. Il n'y a pas de nation régionales seulement des particularité identitaire relevant plus du folklore et des traditions que d'une véritable identité (sans vouloir dénigrer ces particularités), la langue française est obligatoire partout en France depuis François 1er si je me souviens bien et notre histoire est commune depuis deux millénaires quasiment, rien de quoi justifier un régionalisme. Et les nouveaux drapeaux il y en a déjà de temps à autres: ceux du Maghreb.

  • gl220144
    gl220144     

    il faut d'abord l'accord des élus avant d'avoir l'accord du peuple!!!!c'est la loi votée par les élus nationaux, quelle hypocrisie!!!!demander à ceux qui touchent de grasses indemnités s'ils veulent se voir supprimer leurs indemnités, trouvez vous que la loi est intelligente pour les peuples concernés? EN FRANCE, on a une quantité d'élus qui palpent une partie de nos impôts , qui dépensent n'importe comment et qui en plus se foutent pas mal de l'intérêt général pourvu qu'ils préservent leurs indemnités!!!!!non seulement il y a celles qui correspondent à des fonctions officielles , maires, adjoints, président du département , de la région, des communautés de communes, des syndicats créés en vue de distribuer des indemnités etc etc etc et comme cela ne suffit pas, les pouvoirs successifs et surtout les socialistes ont créé des postes de président d'organismes nationaux ...filière papier, filière bois, filière autre et toute la suite et ainsi des élus sont nommés à ces postes sacrément rémunérateurs , environ 10000 euros presque mensuels en plus de leurs indemnités d'élus pour détourner la régle concernant le cumul des fonctions électives et oui il faut faire preuve d'honnêteté......pourrait on avoir au plan national la liste des bénéficiaires de toutes ces rémunérations allouées généreusement à tous ces guignols.....et pendant ce temps là , on ferme des écoles, on supprime des postes de fonctionnaires, on distribue des subventions à des machins tels que la LICRA? SOS RACISME? TOUCHE PAS A MON POTE? LE MRAP? LE CRAN ET AUTRES MACHINS pour qu'ils la ferment ........alors, la fusion des départements d'alsace et du conseil régional n'est pas prête de se faire!!!! tout cela pour une demi douzaine de profiteurs ou de frelons....et les abeilles cotisent ou travaillent

  • dichannel
    dichannel     

    Une autonomie des Provinces arrangerait tout le monde y compris les finances de l'état. Alors faut-il suivre l'exemple de l'Ecosse, du Pays de Galle pour le Royaume Unis, de l'Espagne, de l'Allemagne, de la Suisse..?
    Au fait, si cela se fait, il faudra bannir de notre vocabulaire hexagonal le mot: Province pro vincia) qui veut dire en latin: pays c...

  • jp513
    jp513     

    Autonomies régionales, Alsace, Bretagne, Corse, Pays Basque, Savoie...La France déjà "mal en point" craquera de toutes parts...C'est pas grave...Elle est déjà moribonde sans ces revendications...A quand de nouveaux drapeaux sur le fronton des commissariats ???

  • Los 67
    Los 67     

    Oui pour une collectivité unique mais séparée de la France. En route pour l'autonomie!

Votre réponse
Postez un commentaire