En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Colette, ici chez elle, attend beaucoup de la justice.
 

Après 30 ans de silence, à endurer coups et sévices sexuels, Colette a fini par porter plainte. Son ex-mari, aujourd'hui âgé de 71 ans, comparaît ce lundi pour des tortures et des actes de barbarie infligés à sa femme. Elle témoigne sur BFMTV.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • Lolalola
    Lolalola     

    C'est toi la débile si t'as pas pas compris que ces femmes sont complètement sous l'emprise car elles sont morte de peur, même des femmes très intelligente et forte peuvent tomber sous l'emprise d'un homme ça n'a rien à voir avec la débilité...

  • chris13
    chris13     

    j'ai lu le détail dans la provence, le couple vivait dans une relation sado-masochiste , c'est évident !

  • quidambof
    quidambof     

    moi je vous crois madame et je vous souhaite beaucoup de courage

  • chris13
    chris13     

    perso, je suis une femme, je n'accepterai jamais qu'un homme lève la main sur moi même pas en rêve ! il faut être débile pour accepter ça, et de plus pendant 30 ans !! depuis que les chinois ont inventé la poudre, la force c'est celui qui tient le fusil qui l'a ...

  • kaamelott
    kaamelott     

    Comment une femme sensée peut attendre 30 ans pour en parler..............

  • pseudoma
    pseudoma     

    il faut partir, il y a des centres d'hébergement pour femmes victimes de violence, ça peut aider, ou retourner dans sa famille ...

  • Bilivine
    Bilivine     

    Je crois cette femme, mon mari m'a battue...Je me suis tue...QUAND il l'a fait une fois de trop, j'ai porté plainte. Quelques jours plus tard j'ai reçu une convocation pour voir une psy. Je l'ai très mal pris, c'est lui qui me frappait et c'est moi qui devait voir un psy ! Au final, je dois beaucoup à cette psy, et je ne remercierais jamais assez le procureur de la République, lequel avait étudié mon dossier, il a su devant tout le monde faire avoué mon mari qui était dans un déni total. Oui, mon ex-mari pour beaucoup était innocent, si gentil, si à l'écoute des autres...personne n'aurait pu imaginer que j'ai appris à recevoir des coups sans crier pour préserver mes deux fils. (pour info, il a pris 3 mois de prison avec sursis alors qu'il a faillit me tuer).

  • Yamaguchi Gumi
    Yamaguchi Gumi     

    Dramatique histoire, espérons que cette affaire donnera l'impulsion à d'autres femmes pour dénoncer une situation de violence. Enfin si la justice fait son boulot...

Votre réponse
Postez un commentaire