En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Claude Guéant s’attaque à « l’Islam radical »
 

Le ministre de l’Intérieur Claude Guéant a demandé hier lundi la dissolution d’un groupuscule nommé Forsane Alizza, « les Cavaliers de la fierté », qu’il accuse de former des personnes à la lutte armée. Le groupe parle de calomnie, et affirme ne pas appeler au terrorisme.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

84 opinions
  • Pepitoche
    Pepitoche     

    Lougallenice a raison. Réveillez-vous après ce sera trop tard. Beaucoup d'immigrés profitent du système instauré par nos politiques. Ils bénéficient d'une multitude d'aides financières, sociales auxquelles les Français n'ont pas droit. Si, ils ont droit de se faire entuber et de payer pour des individus qui crachent et insultent notre pays.

  • lougallenice
    lougallenice     

    non pas voté par la classe moyenne,mais par les politiques à qui on a fait confiance et qui nous ont trahis et qui remette ça dans leurs meeting.

  • lougallenice
    lougallenice     

    Contrôle des frontières par douanes et au besoin interpol (pour amèliorer ce flux de clandestins qui souillent la République,mais qui aiment le RSA,l'ATA, l'AME,les Alloc Fami.la CMU et d'autres prestations votées depuis trente ans par la classe moyenne Française et qui nous coûte des milliards d'euros sans que nous puissions nous Français en jouir.Vous avez des branleurs et branleuses qui touchent plus de 1200€ par mois avec ce système et en plus on nous déblataire. C'est tout à revoir grace aux politiques,nous en sommes là. Vous vous payer un forfait hospitalier,alors qu'un étranger sans ressources n'ayant jamais travailler en France ne paie rien et la liste est longue.Ce n'est pas un nouveau gouvernement qu'il nous faut ,c'est une révolution politique et reprendre de A à Z les lois instaurées au détriment des Français qui bosse pour rien si ce n'est qu'on nous enfonce de plus en plus.
    Français Françaises réagisser avant qu'il soit troop tard.
    Aller donc voir les propriétés et comptes à l'étranger de certains politiques,de certains du monde du spectacle,de certains sportifs qui se gavent en France et qui prêche la solidarité ,pour eux ça n'éxiste pas. C'est : on prend mais il ne faut pas partager.Qu'ils balayent devant leurs portes avant de faire des meetings pour nous faire avaler des couleuvres.Trente ans de laxisme et de corruptions,de lois sociales à gogos nous ont menés dans la situations actuelle.
    Que vos covictions vous appelle à voter pour un choix qui pourra reprendre de fond en comble des lois qui ne sont pas faites pour les Français mais pour les étrangers,et que notre pays retrouve sa sérénité d'avant.
    Vive la France et ses valeurs (si on les retrouve)

  • rachid74
    rachid74     

    Il y à toujours eu beaucoup de voiles en France, à ne pas confondre avec la fameuse "burqa", si vous ne faisiez pas attention à ces voiles, c'est parce que le gouvernement ne les stigmatisait pas en permanence pour plaire à un électorat d’extrême droite.

    Vivement qu'ils dégagent tous!! (l'ump)

  • gdansk
    gdansk     

    il serai peut etre temps c est quand meme malheureux d attendre les elections pour avoir cette prise de position. A le pouvoir c est si bon c est en 2007 qu il fallait bouger son cul c est geant

  • libertt
    libertt     

    à parler du profête et du courant qu'il a inspiré. Démontrer à quel point de ces croyances il ne reste que la communauté, et que cette communauté comme toutes les communautés en FRance doit accepter des règles qui la respecte, mais respectent surtout la vie intra-communautés qui est la laicité. LAICITE fille de la DEMOCRATIE.

  • bypy
    bypy     

    Le multiculturalisme doit être débattu, comme y invite Nicolas Sarkozy. C'est, plus généralement, la position de la France face à la pression migratoire qui doit être réexaminée, au vu des exodes massifs qui se profilent dans certains pays du Maghreb libérés de leurs tyrans et des accords passés avec des pays européens riverains de la Méditerranée. L'entrée soudaine et massive, sur l'île italienne de Lampedusa, de 5000 jeunes Tunisiens désireux pour la plupart de rejoindre la France, peut faire craindre d'autres vagues similaires. Elles s'apparenteraient alors à une invasion pacifique de l'Europe, désarmée par sa culture humaniste et des frontières devenues virtuelles. La France, qui reçoit environ 200.000 immigrés légaux chaque année (dont 70.0000 étudiants et 80.000 personnes au titre du regroupement familial), peut-elle se permettre de poursuivre cette politique de peuplement, et de l'aggraver avec une augmentation des clandestins qui sont déjà 200.000 à bénéficier de la gratuité de l'Aide Médicale d'Etat (AME). Tout concourt à consolider cette situation.

    Les débarquements à Lampedusa rappellent que l'Europe demeure une passoire et que son Agence de surveillance des frontières (Frontex) n'a pas les moyens d'assurer sa mission. "L'Union européenne a besoin d'un mécanisme d'urgence" car sinon l'Europe perdra sa culture et deviendra islamiste.

  • elfie78
    elfie78     

    Ces gens arrivent dans un pays différent de leurs coutumes . Pourquoi voulez-vous qu'ils adoptent nos valeurs et coutumes ? Lorsque l'on fait le choix d'accepter des gens chez soi on les accepte tels qu'ils sont ou on ne les fait pas rentrer . Donc maintanant c'est trop tard avec le nombre qu'ils sont, il n'y a pas de solutions . Il y aura peut-être en France pour commencer des régions où l'on devra accepter ce genre de pratiques . Un jour, ils seront majoritaires de toute façon et que pourrons faire nos politiques actuels ! Ils feront comme pendant l'occupation de la 2ème guerre mondiale, ils fermeront leur bouche pour une fois . Remarquez on sera quitte d'entendre les bêtises habituelles enfin si on est toujours là . effectivement, si nous ne sommes pas en adéquation avec des principes religieux qui prendront le relais de la democratie on devra partir . Pour une personne de religion musulmane formatée à ces doctrines l'acceptation de ces pratiques reste une évidence . Dailleurs on accepte tout sans se poser de questions en fonction de ce qui est écrit dans le livre . Pour les autres ces dérives sont inconcevables . Nous sommes à l'aube de bien des changements . Enfin, il faut savoir relativiser la France de demain par toutes ces différences sera sans doute plus facile à quitter . Mais ce n'est pas grave en soi . L'homme a des falcultés d'adaptation énorme et le ciel est le même partout . Il suffit de trouver un pays dont les principes de base sont susceptibles de convenir . Bien sûr, il y a les droits de l'homme mais comme ils n'existeront plus d'ici peu de temps la démarche n'en sera que plus aisée . Si l'on veut que la transition se fasse dans la douceur, ceci pourra être une solution sinon ce sera la guerre civile .

  • blatitude
    blatitude     

    Bravo monsieur Guéant: il est choquant de voir l'indifférence des défenseurs des droits de l'homme devant le sort des chrétiens en terres d'islam. Ceux qui, en France, sont toujours prompts à stigmatiser l'islamophobie dans la moindre critique de la religion de paix et de tolérance, ne disent rien de la nouvelle christianophobie (1), qui tue et qui expulse au nom d'un Coran compris par certains comme uniquement guerrier. Cette haine du "mécréant" et du "blasphémateur" a déjà tué plus de cent chrétiens au Nigéria ces derniers mois, dont 35 en pleine messe de Noël. En Egypte, les Coptes sont sur le qui-vive

  • Mama mia
    Mama mia     

    Arrêtes ton char ,les chrétiens dans tous ces pays musulmans rasent les murs alors qu'en France ils se permettent de prier dans les rues et d'avoir des exigences et tu veux nous faire croire que les chrétiens sont bien traités dans ces pays ?

Lire la suite des opinions (84)

Votre réponse
Postez un commentaire