En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le maire de Champlan, Christian Leclerc, s'est exprimé dimanche sur BFMTV.
 

VIDEO - Christian Leclerc est accusé d'avoir refusé à des parents roms d'inhumer leur bébé dans la commune où ils résident, à Champlan, dans l'Essonne. Sur BFMTV, le maire nie catégoriquement ces affirmations.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

58 opinions
  • al Azar
    al Azar     

    Nos dirigeants du Culte musulman nous font pratiquer l' apartheid post mortem et ne veulent pas que nous soyons enterrés à côté des impies ! Ils réclament des carrés spéciaux, alors que les cimetières sont des lieux laïques.
    C'est un peu comme si, dans une HLM, des cathos refusaient que des musulmans soient dans la même cage d' escalier qu' eux, mais le conformisme hémiplégique ambiant fait que l' une des situations est tolérable et l' autre non ?
    Laquelle à votre avis ?

    vauban
    vauban      (réponse à al Azar)

    apparemment vous ne savez pas grand chose des us et coutumes en France , toutes les religions ont des carrés spéciaux voire des cimetières distincts. Rien à voir avec vos dirigeants du Culte musulman .

    Lali
    Lali      (réponse à al Azar)

    Que vient faire encore cette phobie fn des musulmans avec ce petit bébé rom de 2 mois ?

    reagir
    reagir      (réponse à al Azar)

    dites plutôt que ce sont les catholiques qui refuseraient d'être mêlés aux musulmans, et c'est bien pour ça qu'il y a des carrés musulmans dans les cimetières!

    De souche
    De souche      (réponse à al Azar)

    Pour le coup, c'est plutôt normal puisque les juifs et les musulmans sont enterrés à même à terre sans caveau ni cercueil. Il faut donc traiter la terre préalablement pour des raisons sanitaires.

    Charlotte
    Charlotte      (réponse à De souche)

    Un mort risque une infection?

    HappyButcher
    HappyButcher      (réponse à Charlotte)

    Renseignez vous sur la maladie du charbon et comment elle se propage!

    De souche
    De souche      (réponse à al Azar)

    Pour le coup, c'est plutôt normal puisque les juifs et les musulmans sont enterrés à même à terre sans caveau ni cercueil. Il faut donc traiter la terre préalablement pour la désinfecter pour des raisons sanitaires.

  • al Azar
    al Azar     

    Nos dirigeants du Culte musulman nous font pratiquer l' apartheid post mortem et ne veulent pas que nous soyons enterrés à côté des impies ! Ils réclament des carrés spéciaux, alors que les cimetières sont des lieux laïques.
    C'est un peu comme si, dans une HLM, des cathos refusaient que des musulmans soient dans la même cage d' escalier qu' eux, mais le conformisme hémiplégique ambiant fait que l' une des situations est tolérable et l' autre non ?
    Laquelle à votre avis ?

    De souche
    De souche      (réponse à al Azar)

    Pour le coup, c'est plutôt normal puisque les juifs et les musulmans sont enterrés à même à terre sans caveau ni cercueil. Il faut donc traiter la terre préalablement pour la désinfecter pour des raisons sanitaires.

  • al Azar
    al Azar     

    Ce que dit la loi est clair !
    Article L2223-3
    Modifié par LOI n°2008-1350 du 19 décembre 2008 - art. 3
    La sépulture dans un cimetière d'une commune est due :
    1° Aux personnes décédées sur son territoire, quel que soit leur domicile ;
    2° Aux personnes domiciliées sur son territoire, alors même qu'elles seraient décédées dans une autre commune ;
    3° Aux personnes non domiciliées dans la commune mais qui y ont droit à une sépulture de famille ;
    4° Aux Français établis hors de France n'ayant pas une sépulture de famille dans la commune et qui sont inscrits sur la liste électorale de celle-ci.

    La seule vraie question est: où la famille était elle légalement domiciliée, si le décès n'a pas été constaté à Champlan ,
    il semble qu'elle l'était au siège de la Croix Rouge d'un village voisin !
    POURQUOI CENSUREZ VOUS CE QUE LA LOI DIT ???

    Charlotte
    Charlotte      (réponse à al Azar)

    Dans ce cas précis votre loi bouffez là en suppo! ON PARLE D UN BEBE DE 2 MOIS... IL S EN FOUT DE VOTRE LOI

    sortilege
    sortilege      (réponse à Charlotte)

    le décès du bébé , la responsabilité des parents , un avis peut-être ???????

    05 2017
    05 2017      (réponse à sortilege)

    Le 3ème bébé qui décède pour cette femme, au delà de la douleur compréhensible de la perte de cet enfant, y a t-il une personne censé pour lui faire comprendre que la femme n'est pas une usine à Bébés.
    Elle à déjà suffisamment à s'occuper de ses 5 enfants vivants sur le compte de la société. !!!

    Charlotte
    Charlotte      (réponse à sortilege)

    Je développe...
    Le syndrome de mort subite du nourrisson (MSN) est la mort soudaine, brutale et inattendue du jeune enfant, âgé d'un mois à un an et apparemment en bonne santé, lors de son sommeil. Le syndrome est aussi connu sous son acronyme anglais SIDS (Sudden Infant Death Syndrome). Le terme médical français exact en 2008 est mort subite inexpliquée du nourrisson (MSIN).

    05 2017
    05 2017      (réponse à Charlotte)

    Quel rapport avec le prix de la choucroute. !!!

    Charlotte
    Charlotte      (réponse à sortilege)

    Mort du nourrisson... Ils sont responsables? Une autre question?

    reagir
    reagir      (réponse à Charlotte)

    vous savez toutes les personnes de sensibilité fn discutant sur ce forum sont prêtes à se saisir de la moindre information pour vomir leur haine de la différence, même de la mort d'un bébé.

    Charlotte
    Charlotte      (réponse à reagir)

    Je sais...et je commence à me dire que je vais réagir comme eux...et envers eux...

    jogny
    jogny      (réponse à sortilege)

    Svp ne détounez pas la réalité du probléme comme le font sur ce forum énormément de personnes ayant une sensibilité FN !!!!

    Charlotte
    Charlotte      (réponse à al Azar)

    Pourquoi vous cachez vous la comtesse?

    jogny
    jogny      (réponse à Charlotte)

    ELLE A CERTAINEMENT HONTE DE SES OPINIONS !!!!

    reagir
    reagir      (réponse à jogny)

    des personnes comme elle n'ont honte de rien il suffit de lire ses commentaires virulents!

    Charlotte
    Charlotte      (réponse à reagir)

    cathos d'un côté, islamistes d'un autre, on sait pourquoi le côté islamiste...renforcer le côté catho et descende l'autre... elle a vu un psy récemment?

  • al Azar
    al Azar     

    Ce que dit la loi est clair !
    Article L2223-3
    Modifié par LOI n°2008-1350 du 19 décembre 2008 - art. 3
    La sépulture dans un cimetière d'une commune est due :
    1° Aux personnes décédées sur son territoire, quel que soit leur domicile ;
    2° Aux personnes domiciliées sur son territoire, alors même qu'elles seraient décédées dans une autre commune ;
    3° Aux personnes non domiciliées dans la commune mais qui y ont droit à une sépulture de famille ;
    4° Aux Français établis hors de France n'ayant pas une sépulture de famille dans la commune et qui sont inscrits sur la liste électorale de celle-ci.

    La seule vraie question est: où la famille était elle légalement domiciliée, si le décès n'a pas été constaté à Champlan ,
    il semble qu'elle l'était au siège de la Croix Rouge d'un village voisin !
    POURQUOI CENSUREZ VOUS CE QUE LA LOI DIT ???

  • al Azar
    al Azar     

    Ce que dit la loi est clair !
    Article L2223-3
    Modifié par LOI n°2008-1350 du 19 décembre 2008 - art. 3
    La sépulture dans un cimetière d'une commune est due :
    1° Aux personnes décédées sur son territoire, quel que soit leur domicile ;
    2° Aux personnes domiciliées sur son territoire, alors même qu'elles seraient décédées dans une autre commune ;
    3° Aux personnes non domiciliées dans la commune mais qui y ont droit à une sépulture de famille ;
    4° Aux Français établis hors de France n'ayant pas une sépulture de famille dans la commune et qui sont inscrits sur la liste électorale de celle-ci.

    La seule vraie question est: où la famille était elle légalement domiciliée, si le décès n'a pas été constaté à Champlan ,
    il semble qu'elle l'était au siège de la Croix Rouge d'un village voisin !
    POURQUOI CENSUREZ VOUS CE QUE LA LOI DIT ???

  • al Azar
    al Azar     

    Ce que dit la loi est clair !
    Article L2223-3
    Modifié par LOI n°2008-1350 du 19 décembre 2008 - art. 3
    La sépulture dans un cimetière d'une commune est due :
    1° Aux personnes décédées sur son territoire, quel que soit leur domicile ;
    2° Aux personnes domiciliées sur son territoire, alors même qu'elles seraient décédées dans une autre commune ;
    3° Aux personnes non domiciliées dans la commune mais qui y ont droit à une sépulture de famille ;
    4° Aux Français établis hors de France n'ayant pas une sépulture de famille dans la commune et qui sont inscrits sur la liste électorale de celle-ci.

    La seule vraie question est: où la famille était elle légalement domiciliée, si le décès n'a pas été constaté à Champlan ,
    il semble qu'elle l'était au siège de la Croix Rouge d'un village voisin !
    POURQUOI CENSUREZ VOUS CE QUE LA LOI DIT ???

  • al Azar
    al Azar     

    Ce que dit la loi est clair !
    Article L2223-3
    Modifié par LOI n°2008-1350 du 19 décembre 2008 - art. 3
    La sépulture dans un cimetière d'une commune est due :
    1° Aux personnes décédées sur son territoire, quel que soit leur domicile ;
    2° Aux personnes domiciliées sur son territoire, alors même qu'elles seraient décédées dans une autre commune ;
    3° Aux personnes non domiciliées dans la commune mais qui y ont droit à une sépulture de famille ;
    4° Aux Français établis hors de France n'ayant pas une sépulture de famille dans la commune et qui sont inscrits sur la liste électorale de celle-ci.

    La seule vraie question est: où la famille était elle légalement domiciliée, si le décès n'a pas été constaté à Champlan ,
    il semble qu'elle l'était au siège de la Croix Rouge d'un village voisin !
    POURQUOI CENSUREZ VOUS CE QUE LA LOI DIT ???

  • al Azar
    al Azar     

    Ce que dit la loi est clair !
    Article L2223-3
    Modifié par LOI n°2008-1350 du 19 décembre 2008 - art. 3
    La sépulture dans un cimetière d'une commune est due :
    1° Aux personnes décédées sur son territoire, quel que soit leur domicile ;
    2° Aux personnes domiciliées sur son territoire, alors même qu'elles seraient décédées dans une autre commune ;
    3° Aux personnes non domiciliées dans la commune mais qui y ont droit à une sépulture de famille ;
    4° Aux Français établis hors de France n'ayant pas une sépulture de famille dans la commune et qui sont inscrits sur la liste électorale de celle-ci.

    La seule vraie question est: où la famille était elle légalement domiciliée, si le décès n'a pas été constaté à Champlan ,
    il semble qu'elle l'était au siège de la Croix Rouge d'un village voisin !
    POURQUOI CENSUREZ VOUS CE QUE LA LOI DIT ???

  • al Azar
    al Azar     

    Ce que dit la loi est clair !
    Article L2223-3
    Modifié par LOI n°2008-1350 du 19 décembre 2008 - art. 3
    La sépulture dans un cimetière d'une commune est due :
    1° Aux personnes décédées sur son territoire, quel que soit leur domicile ;
    2° Aux personnes domiciliées sur son territoire, alors même qu'elles seraient décédées dans une autre commune ;
    3° Aux personnes non domiciliées dans la commune mais qui y ont droit à une sépulture de famille ;
    4° Aux Français établis hors de France n'ayant pas une sépulture de famille dans la commune et qui sont inscrits sur la liste électorale de celle-ci.

    La seule vraie question est: où la famille était elle légalement domiciliée, si le décès n'a pas été constaté à Champlan ,
    il semble qu'elle l'était au siège de la Croix Rouge d'un village voisin !
    POURQUOI CENSUREZ VOUS CE QUE LA LOI DIT ???

  • al Azar
    al Azar     

    Ce que dit la loi est clair !
    Article L2223-3
    Modifié par LOI n°2008-1350 du 19 décembre 2008 - art. 3
    La sépulture dans un cimetière d'une commune est due :
    1° Aux personnes décédées sur son territoire, quel que soit leur domicile ;
    2° Aux personnes domiciliées sur son territoire, alors même qu'elles seraient décédées dans une autre commune ;
    3° Aux personnes non domiciliées dans la commune mais qui y ont droit à une sépulture de famille ;
    4° Aux Français établis hors de France n'ayant pas une sépulture de famille dans la commune et qui sont inscrits sur la liste électorale de celle-ci.

    La seule vraie question est: où la famille était elle légalement domiciliée, si le décès n'a pas été constaté à Champlan ,
    il semble qu'elle l'était au siège de la Croix Rouge d'un village voisin !
    POURQUOI CENSUREZ VOUS CE QUE LA LOI DIT ???

Lire la suite des opinions (58)

Votre réponse
Postez un commentaire