En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La chute du vol rio-paris toujours inexpliquée
 

par Cyril Altmeyer et Gérard Bon PARIS (Reuters) - Les enquêteurs ont dévoilé vendredi les dernières minutes de la chute dramatique du vol AF447...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • mrProut
    mrProut     

    Laissez tomber, lorsque le pilote automatique a cessé de fonctionner, que le pilote était en train de masser les pieds d'une stewart et les deux co-pilotes stagiaires ont paniqués : "merde qu'est-ce qui ce passe , je ne comprend rien !" et paf les 228 passagers !

  • danji
    danji     

    et les sondes!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • JOSS22
    JOSS22     

    Certes ce n'est pas du tout agréable, et encore moins quand on est de nuit, à haute altitude, par temps orageux et sans aucune référence visuelle (sans clair de lune sur la mer ou sur les nuages, donc situation favorable aux illusions sensorielles, on a l'impression d'être à l'horizontale alors qu'on est en plein virage engagé...), mais si on a la puissance des moteurs et un simple horizon artificiel (électrique, il y en a 2), voire avec l'aide d'un variomètre (qui indique le taux de montée ou de descente en pieds/minutes, et qui n'utilise pas les prises pitot mais des autres prises statiques, on peut tout à fait tenir un avion en ligne de vol jusqu'à ce que les pitot dégèlent (et pour cela il suffit de descendre à un niveau où la température le permet..)
    Donc manifestement cet accident est dû à la panique des pilotes devant des pertes de références, aussi désagréables qu'inhabituelles, mais dont on peut se sortir manuellement en se fiant uniquement et "aveuglément" sur l'horizon artificiel...

  • Ah Bon.
    Ah Bon.     

    Je pensais que cela serait compliqué ...Après tous les efforts et les millions d'euros dépenser pour retrouver cs deux boites ...Je suis certain que le BEA et d'autres ont la vérité le contraire est impossible ...Pour le reste cela doit être tellement gros que c'est impossible à dire d'où toutes ces explications qui embrouillent plus que n'éclairent ...228 mort ça c'est certain pour le reste ...!

  • SZD
    SZD     

    ne cherchez plus c'est comme dans l'ensemble des entreprises ,faire des economies coute que coute ,sans respecter la securite ,et on nous casse les couilles sur la route avec la vitesse ,a vomir .

  • robertdartois
    robertdartois     

    pourquoi ont ils pris une route aussi peu favorable à cause de la météo; ils avaient leur libre appréciation ou bien le trajet était imposé ???
    est-ce que le sabotage est envisageable ?
    AIRBUS a trop de réussite et devait équiper même l'armée américaine!
    les infos du soir faisaient froid dans le dos, ces pauvres pilotes ont vu la mort en face, ce sont des héros qui se sont battus de longues minutes contre la mort.
    ce soir, sur la 2 ils ont dit qu'ils étaient encore aux commandes une minute avant l'impacte...
    la récupération des boites noires rends au moins compte de leur combat, j'espère que leur sacrifice ne sera pas vain ni oublié !

  • Trouillle
    Trouillle     

    Le mieux pour moins dédommager les victimes ! Essayer de mettre la faute sur les pilotes ! C'est moins couteux pour la compagnie ! ! !

Votre réponse
Postez un commentaire