En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Christiane Taubira : "Accorder une place plus importante à la médiation"

Dominique Bertinotti et Christiane Taubira, lundi 18 février, après avoir rencontré les associations de pères.
Dominique Bertinotti et Christiane Taubira, lundi 18 février, après avoir rencontré les associations de pères. - © DR

Christiane Taubira et Dominique Bertinotti se sont exprimées lundi, après avoir reçu deux associations de pères privés de garde d'enfants.

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
12 opinions
  • Alain Roy,

    C'est stratégique pour les femmes de faire durer le conflit avec un ex. Les gardes exclusives à la mère se perpétuent. Quel est l'intérêt des femmes à trouver un terrain d'entente si, en attendant, le Tribunal leur donne le beurre et l'argent du beurre? C'est ce rapport de force qu'il faut changer.

  • Reseau Parental Europe,

    Oui à la médiation familiale hors champs judiciaire, avec une volonté politique dans ce sens, avec temps de crise, économiserait des millions et des millions de frais de justice, d'aides juridictionnelles, de vies professionnelles brisées, de souffrances humaines, de psychologisation des citoyens, maladies, suicides et surtout de maltraitances institutionnelles des Enfants du divorce.
    Pour le bien de nos enfants, futurs citoyens, il faut arriver à la DEJUDICIARISATION des divorces non réellement conflictuels comme cela a déjà été proposé par le Président de la République et Madame la Ministre de la Justice d'une précédente legislature => dejudiciarisation.free.fr

  • HeyBaal,

    Quant aux juges et à la parité je vois pas le rapport. Qu'ils soient hommes ou femmes ils sont lobotomisés à grands coups de dogmes socialistes : les criminels sont de braves incompris, les pères sont des salauds, les gens dans leur droit peuvent aussi bien prendre en charge une partie des frais et mettre la main à la poche (on appelle ça "l'équité"). Et sans surprise ils abordent les dossiers bourrés de préjugés débiles et en totale déconnexion avec la réalité. Qu'ils soient hommes ou femmes, ils sont paritairement et égalitairement nuls et partiaux.

  • HeyBaal,

    Le problème c'est pas les gens qui s'entendent, c'est les gens qui s'entendent pas. Donc quand y a deux parents qui font mumuse à ne pas présenter leurs enfants, à présenter des faux documents pour extorquer un pension alimentaire ou faire refuser un droit de garde, qui font de la prison parce qu'ils ont la main un peu lourde sur leur conjoint, c'est pas le genre de personnes qui pourra s'entendre sur de la médiation. Encore une fois la solution proposée va à l'encontre du bon sens. Elle n'est basée que sur des principes dogmatiques totalement déconnectés de la réalité.

  • Roll,

    cela s'appelle une élection...

  • Roll,

    ...les tribunaux vont être engorgés par les nouveaux couples...ne valait-il mieux pas régler ce genre de problème d'abord !!?...
    La médiation est impossible dans la plupart des cas...et les pères doivent s'écraser pour pouvoir voir leurs enfants...
    Il y a tout à revoir de ce côté, à quand le fameux marathon de 10jours sur le droit des pères !

  • samjonan,

    Il y a aussi des mères qui vivent la meme situation que ce monsieur, ce n'est pas une affaire de père ou de mère, c'est vraiment un problème lié à la justice et à la difficulté d'appliquer les lois et donc nos droits. Les juges ne se contredisent pas en plus!!! Depuis 5 ans, je lutte pour voir mes 3 enfants qui sont atteints d'aliénation parentale parce que le justice a MAL fait son travail, manque de discernement, le père de mes enfants a pu faire son travail de SAP. Merci qui? Merci la justice française!!! Aujourd'hui, c'est foutu, le temps ser peut être mon allié, combien d'années perdues, et nos enfants.... comment peuvent ils grandir sans l'amour de leurs DEUX parent? mais tout le monde 'en fout, puisque ça ne dérange personne. Bravo monsieur Chernay.

  • guilustre,

    Bravo, bel exemple de père qui se bat pour voir ses enfants, il est grand temps que la justice laisse leur part aux pères lors de jugements. Moi j'ai été privé de ma fille durant 4 mois et ça ma semblé une éternité. le pire moment de ma vie.
    Chapeaux bas, je suis de tout cœur avec vous. Continuez la combat !!

  • Nives,

    Taubira et les autres, ainsi que le petit chef de guerre : démission

  • jenetced,

    nous ne sommes pas que des pensions alimentaires, certains d'entre nous aimons nos enfants, mais la justice est sexiste. Je le vois tout les jours, où mon ex femme ment pour que je ne vois pas mon fils et cela dure depuis 3 malheureuses années.

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •