En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une agence Pôle emploi
 

A l'occasion de la publication, mercredi 26 septembre, des chiffres du chômage du mois d'août, BFMTV se mobilise pour l'emploi.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

29 opinions
  • ValEB
    ValEB     

    Bonjour, grace à Nicolas Sarkozy et Hervé Novelli qui avait mis en place le statut auto-entrepreneur, j'avais créé en 2009 une petite activité sur le net de vente de lingerie. Ceci venait en complément de mon activité salariée et permettait d'arrondir les fin de mois.... Lorsque j'ai perdu mon emploi en octobre 2011, ne retrouvant pas de travail et ne pouvant manifestement pas compter sur le système Pôle Emploi pour m'aider à refaire surface, j'ai mis toute mon énergie dans ce qui me restait de concrêt, ma boutique Internet. Le temps que j'avais à disposition me permettait de faire des newsletters, renouveler mon contenu, démarcher des CE, distribuer des tracs, faire des partenariats, etc... En presque 3 mois, le chiffre d'affaire de ma boutique est a triplé et je sens que cette progression risque de continuer de façon exponentielle. Je pense que je vais me créer mon propre emploi et si Dieu veut, passer en SARL dés l'année prochaine avec un salaire digne de ce nom à la clé.... J'espère que ce gouvernement ne touchera jamais à ce statut qui permet, comme l'avait justement expliqué Nicolas Doze dans l'une de ses chronique passée, à chacun de se créer son propre emploi. Merci BFMTV de nous permettre de témoigner et bon dimanche.

  • Thefairy0712
    Thefairy0712     

    Je ne crois pas qu'on ait vu le même reportage... La directrice du site a répondu que les conseillers avaient environ 150 demandeurs d'emploi dans leurs portefeuilles, quand la journaliste lui a demandé le nombre de demandeurs d'emploi par conseiller. Et je ne dénigre pas les agences de province, je dis juste qu'il n'y a jamais de reportages en région parisienne... Et je travaille à Pôle Emploi donc je sais de quoi je parle, quand je dis que les conseillers en région parisienne ont un très grand nombre de demandeurs d'emploi à charge... Dans mon agence, un de mes collègues en a presque 500 entre les actifs et les inactifs...

  • Odile
    Odile     

    J'étais en CDD (7 contrats de contractuelle) dans la fonction publique d'état (université parisienne renommée) du 23/11/2009 au 31/12/2011 ; le dernier jour de travail (donc pas de délai de prévenance respecté) l'université m'annonce que mon contrat n'est pas renouvelé parce qu'elle n'a pas les moyens de revoir mon salaire à la hausse (1450 € bruts)... j'étais dépitée, persuadée que mon contrat serait renouvelé, vu que j'étais compétente, appréciée, investie dans les taches confiées, qui plus est à un poste où il faut indéniablement quelqu'un. J'ai appris, 3 semaines après, que l'université avait embauchée une nouvelle gestionnaire ! Méthode de gestion du personnel contractuel que j’appellerai « kombouaré » : on a rien à vous reprocher, vous avez fait du bon travail, vous avez de bons résultats financiers, mais on ne peut pas vous garder ! Et bien, quand on est demandeur d’emploi très actif, que l’on pense avoir enfin trouvé un poste qui plaît (bien que peu payé), que l’on s’investit, je peux vous assurer que cette attitude d’un employeur -qui plus est public- est déplorable, et reflète le mépris de l’individu. Et dans la conjoncture actuelle c’est inacceptable. On tape sur les chômeurs que l’on qualifie d’assistés (c’est vrai, il en existe) ; mais on ne parle pas des employeurs qui le plus souvent ne répondent pas aux candidats, ou qui discriminent après rendez-vous…Enfin, depuis mon licenciement économique en 2008, c’est cdd sur cdd…sans oublier l’inactivité pendant des mois ! J’ai exactement les compétences demandées, mais je ne convient pas…il y a toujours mieux ! Que faire ??? Aujourd’hui je suis en cdd depuis juin 2012 jusqu’à juin 2013. Ne pas relâcher le rythme, me réveiller comme si j'allais travailler, participer un maximum au salon emploi qui permettent de toujours rencontrer ou d'échanger avec autrui (internet c'est pratique mais ça coupe du monde), me sentir EXISTER : c'est ce qui me permet de tenir à bientôt 45 ans !

  • methos1435
    methos1435     

    Ancien Gendarme Adjoint Volontaire, j'ai travaillé pendant 5 ans au service de l'Etat et de la Population avec des semaines dépassant largement les 35 heures. Aujourd'hui à la fin de mon contrat, je touche moins de 600 euros de chômage.... L'Etat, où comment payer légalement quelqu'un au dessous du SMIC.
    Certains éléments font que je ne peux avoir droit aux APL. Je suis actuellement hébergé à 28 ans parce qu'il est impossible de vivre avec si peu sans être assisté socialement. Les CDI se font rares et les CDD non renouvellés ne règlent rien: comment payer loyer, factures, assurances, essence, nourriture lorsque qu'on retombe à une indemnité chômage si misérable.
    J'ai envi de travailler, de redevenir autonome mais je refuse d'être exploité avec des CDD de misères qui n'ammèneront à rien.
    La seule offre envoyée par Pôle Emploi: estheticien.. Très en rapport avec mes formations et mon ancien emploi...
    Aujourd'hui je suis en attente de réponse pour un poste mais ce que je sais c'est que ni l'Etat ni Pôle Emploi n'ont été en mesure de m'aider.

  • Chiara
    Chiara     

    La conseillère qui a été interrogée fait partie de la force de prospection local. Elle a donc un portefeuille moindre car elle a des missions spécifiques à effectuer. Les autres conseillers ont 200 à 400 demandeurs d'emploi par portefeuille (actifs + non actifs). Inutile donc de faire des amalgames simplistes et de dénigrer une agence dite "de province". Merci !

  • Thefairy0712
    Thefairy0712     

    Par rapport au reportage sur un Pôle Emploi de Champagnes-Ardenne, où les conseillers ont environ 150 demandeurs d'emploi dans leurs portefeuilles, venez plutôt faire un reportage sur un Pôle Emploi de la région parisienne, où les conseillers ont entre 300 et 400, voir plus, demandeurs d'emploi dans leur portefeuille. Cela montrera beaucoup mieux les problèmes que rencontrent Pôle Emploi, par rapport à l'accompagnement et au suivi des demandeurs d'emploi.

  • mathieudu56
    mathieudu56     

    Bonjour, je voudrais réagir sur le reportage concernant les footballeurs qui "galèrent" pour se réintégrer. Les exemples cités ont eu des carrières respectables et dans des grands clubs. Ces gars ont gagné en un an plus qu'en dix ans, voire plus, que la plupart des chômeurs qui eux galèrent. Si c'est mecs ont été assez nul pour ne pas mettre de coté ou investir intelligemment pour assurer leur fin de vie, c'est leur pb. Et maintenant on vient les aider et limite à travers votre reportage vous en faites des victimes de la crise. Il y a assez de frics dans le foot, pour qu'ils se débrouillent tout seul. J'ose espérer que l'état ou pôle emploi ne déverse pas un centime pour ces gens là.
    Mathieu

  • AnneLaureB
    AnneLaureB     

    Bonjour,
    J'ai 28 ans et suis journaliste à la recherche d'un emploi depuis le mois de janvier 2012. J'ai 2 ans d'expérience dans le métier, un Master 1 de littératures anglophones, et un Mastère 2 de journalisme mais apparemment cela ne suffit pas... Je ne pense pas faire d'autres formations ou me réorienter si jeune...
    Aujourd'hui étant votre journée spéciale "Chômage: Comment en sortir" j'ai pensé à venir écrire ici, peut-être que vous BFM TV vous embauchez?! On ne sait jamais! Qui ne tente rien n'a rien! N'hésitez pas à me répondre!

  • SOPHIE
    SOPHIE     

    Bonjour, J'ai 27ans, j'ai eu mon BTS Assistant de gestion PME PMI en 2008, et depuis ce temps je cumule des CDD, intérim. De plus, je suis travailleur handicapé, ce qui effraie les entreprises quand on leur en parle (surtout quand on postule pour des CDI temps plein).
    J'ai un enfant de 4 mois, ce qui m'effraie c'est son avenir futur à lui.
    Enfin, la France est partie d'un mauvais pied, et ce n'est pas à cause de SARKOZY. Tout le monde se rejette la faute depuis des années. Au lieu de critiquer, il faut réagir, pour nous, et nos enfants.

  • Rachel Paya
    Rachel Paya     

    Bonjour,
    Au chômage depuis 1 an .......On parle aujourd'hui beaucoup des jeunes et a force de faire des formation ou des contrat d'apprentissage on oublie souvent les gens de la quarantaine qui apparement sont déjà vieux......
    De plus les seuls contrats que l'ont trouvent sont offerts par les interim qui vous donnent une mission d'1 JOUR ou quelques heures.......Comment vivre avec un 20H ou une journée par semaine.....?????????Etant parent isolé avec une fille de 16 ans je ne comprend pas comment peut vivre sans savoir si demain on va travaillé.....
    De plus ayant 25 ans d'expérience dans la vente lors de ma dernière réponse à une offre émise sur internet par pôle emploie Celle ci a refusé de faire suivre mon CV car je n'avais aucune expérience dans le carrelage.......!!!!!!!!!! .J 'aurais aimé être formé en prenant sur mes indemnités de chômage......Aucune chance.....Bref nous sommes dans une impasse entre pôle emploie qui bloquent les CV et Les missions d'interim pour 1 jour ou quelques heures ...........Voila la réalité d'une personne qui a été licencié et qui voie tout les jours son avenir un peu plus s'éloigné.
    j ai quand même travailler dans les vignes et dans les abricots pas le choix métier difficile mais du travaille pour quelques mois.....
    Inventaire par interim dans une grande surface commence à 5h30 et vous touchez 40 euros avec 20 km....Se lever pour ça!!!!!!!!!

Lire la suite des opinions (29)

Votre réponse
Postez un commentaire