En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Chômage : « Le problème, c’est qu’on attend que l’activité revienne toute seule »

Mis à jour le
Dans le bassin de Montbéliard, l'activité dépend en partie de la bonne santé de PSA Peugeot- Citroën
 

Le chômage est en hausse ininterrompue depuis 23 mois. Plus de 3 millions de Français sont sans aucune activité. Et sur le territoire, certaines régions sont plus touchées que d’autres. C’est le cas de la Franche-Comté où le chômage a augmenté de 15,7% en un an et où 120 000 personnes dépendent de la bonne santé de Peugeot. Salariés et agences d'intérim témoignent.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

39 opinions
  • véritéfraiche
    véritéfraiche     

    des espagnoles et des portugais viennent travailler en france car des milliers de postes ne trouvent pas preneur.... dans l'agriculture, le bâtiment etc etc.
    Les chômeurs se donnent le choix de percevoir un "salaire facile" plutôt qu'un "salaire fatigant" ............. Tant que la plaisanterie sera acceptée lâchement ou bêtement par les contribuables il n'y a pas de quoi se plaindre !

  • Culet Jean
    Culet Jean     

    Ce sont des professionnels de la politique, souvent Enarques, qui à la suite de Mitterrand n'ont qu'un seul but : prendre le pouvoir et ses avantages. Ils ont pensé que l'objectif était plus facile à réaliser par la gauche que par la droite mais ils n'ont d'autres convictions que leur intérêt. La droite a été et reste polluée par des pseudo-libéraux, de même origine, mais eux n'ont pas commis l'irréparable.
    Quelle est la méthode utilisée ? C'est une méthode très efficace : recruter des fonctionnaires qui leur seront dévoués à vie et leur créer de nouveaux privilèges pour les maintenir au chaud. Ils ont constitué un troupeau de vaches sacrées à leur service électoral.
    Combien la France paye-t-elle de vaches sacrées ? Environ 7 millions, plus 3 millions de retraités et 800.000 contractuels, tous payés par l'impôt.
    Comment la France se compare-t-elle aux autres pays ? En pourcentage de la population active, la France compte 26% de fonctionnaires et assimilés (plus que les ex pays communistes) alors que la moyenne européenne est à 12 - 13%.
    De combien les pseudo-socialistes ont-ils augmenté le nombre de fonctionnaires ? De 1,4 millions, entre 1981 et 2007. Contrairement au projet de de Gaulle, le système de régions mis en place par Deferre n'avait qu'un seul but : élargir l'assise territoriale des fonctionnaires et contrôler les élections locales puis nationales.

  • zygzornifle
    zygzornifle     

    .

  • La droite forte
    La droite forte     

    Improductifs, assistés, incompetents, malhonnêtes, incultes bref ils ne méritent pas de toucher un salaire alors pourquoi leur donner un emploi ? Ils coûtent cher à la collectivité à cause de leur indemnisation indue. Que l'on cesse de rémunérer leur fainéantise et que l'on les oblige à travailler gratuitement au profit de nos entreprises. Les prolétaires ont perdu la lutte des classes, pourquoi devrait on concéder quoi que ce soit aux vaincu. Les élites dominent pour le bien de tous, que les cas sociaux l'accepte et se soumettent enfin.

  • Réaliste12
    Réaliste12     

    Et oui, le mot inaptocratie désigne un gouvernement d'incompétent élu par la partie de la population la moins apte a subvenir a ses besoins. Cela engendre un appauvrissement du restant qui travaillent...pour subvenir aux autres.....

  • patrice mérignac
    patrice mérignac     

    s'attaquer au chômage c'est s'attaquer au dogme du libéralisme et de son systeme d'économie financiariser.

    donc n'ayant pas entendu cela et d'ailleurs ne l'ayant vu dans peu de programme lors de la présidentielle surtout dans ceux de l'umps seul présent au second tour et qui sont a 90 % les seuls présents dans notre parlement, ce serait un grand miracle certainement éphémère de voir la courbe du chômage s'inverser car inexorablement déjà pour y arriver cela risque bien de se faire dans une certaine douleur sociale.

    et comme cela ne sera que temporaire au moins une stagnation il est certain qu'ensuite notre social enfin le peu qui en restera, surtout au niveau des retraites mais aussi pour l'indemnisation chômage ou encore pour se soigner risque bien de vite connaitre une fin bien triste a ne plus exister.

    alors doit on sacrifier notre protection sociale alors que rien en vue montre que cela sera le contraire et que la parole politicienne de langue de bois hélas cache bien cela.

    il serait peut être temps de se réveiller et d’écouter au bout un monde a mille lieux de savoir comment les français pourront continuer a vivre sans emploi pour beaucoup, donc sans revenu et donc sans logement et sans protection sociale.

    il est impossible de résoudre le problème du chômage en demandant aux gens d'être plus compétitif a notre pays lui même alors que notre cout pour vivre (se nourrir, se loger, s'habiller, aller au travail, se soigner) est 10 fois supérieur au pays les moins disant économiquement même si nous avons une protection sociale assez confortable, cette dernière étant mis sur la table alors qu'elle n'en est nullement la cause parce que même en faisant régresser celle ci cela ne résoudra rien puisque les dépenses faites aujourd'hui pour celle ci se reportera sur le porte monnaie de chacun.

    et donc quel patron (surtout parmi les grands) sera a même d'accepter d'augmenter les salaires pour compenser cela au niveau du cout de la vie en plus que cela coutera, ne pas le faire sera la paupérisation du monde salarial a la mode grecque ou espagnol ou portugaise, ou italienne avec un grand appel d'air vers plus de chômage puisque la consommation baissera énormément.

    situation qui aura alors une énorme conséquence sur l'endettement de notre pays puisque le pib baissera et les entrées fiscales de même et donc de faite ne amènera rapidement vers une situation a la grecque de faillite pas que pour notre état mais aussi pour nos banques.

    c'est pour tout ces raisons qu'il faille nos grandes entreprises, nos banques se mettent en retrait arrêtent de vouloir plus de libéralisme et moins de social pour éviter un grand clash.

    et aussi au niveau de l'europe que chacun y mettent un peu plus du sien fiscalement et socialement (chose qui devrait se faire aussi dans notre pays ) mais aussi au niveau du monde pour les pays qui sont en excédent commerciaux et donc financier de partagé le fardeau des dettes de nos pays en s'endettant eux aussi pour relancer la croissance dans le monde pour ensuite en effacer les dettes (car les dettes sont devenues vulgairement de la monnaie de singe puisque jamais remboursé mais qui ont grossis que par des jeux d'écriture en empruntant pour payer les intérêts et que la bce pourtant accepte de la part des banques privés, faisant que celle ci créer au bout de l'argent qui n'a jamais exister nulle part )

  • trets12
    trets12     

    les dépenses publiques représentent 56.9% du pib français, record mondial, ne cherchez pas ailleurs la cause du DECLIN FRANCAIS. les jeunes français ont une solution : s'expatrier et attendre une decennie avant de revenir après les réformes......

  • BJP34
    BJP34     

    Si Sapin connait la solution au chômage pourquoi ne la met il pas en oeuvre ?
    Les solutions pour alléger les problèmes économiques existent mais nécessitent une autre politique que ne peut pas appliquer la gauche ... bien évidemment.

  • trets12
    trets12     

    qques vérités pour l'exécutif : CHARGES PATRONALES EN FRANCE : 43% et en Allemagne : 21%, 2 fois moins, comme le taux de chômage outre Rhin.Dépenses publique en France : 57% du Pib et 45% en Allemagne. le social tue l'économie française à petit feu...

  • Miramares
    Miramares     

    Ils considèrent les charges sur les emplois/impôts comme une variable d'ajustement. Se faisant ils préservent leurs niveaux de vies contrairement a celui des citoyens qu'ils sont censé "servir". Il est tant de mettre en place des closes de résultat contraignant nos élus. Ils sont les principaux responsables de notre situation.

Lire la suite des opinions (39)

Votre réponse
Postez un commentaire