En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
François Chérèque, secrétaire général de la CFDT
 

Les syndicats font leur rentrée. Et l'heure est à l'union pour préparer la journée d'action du 7 octobre. François Chérèque, secrétaire général de la CFDT, fait le point.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

14 opinions
  • zazadabor
    zazadabor     

    Je suis une maman célibataire qui travaille (beaucoup) et qui aime son job. J'ai de longues semaines et mes week-ends et soirées me servent souvent à boucler des dossiers. Je jongle entre mon fils, mon job, ma maison. Lorsqu'un grain de sable (une grève par exemple) vient enrayer ma méticuleuse organisation de maman célibataire qui travaille, je me demande si le professionnel mécontent qui défend ses droits songe au patron que je laisse en plan pour garder mon fils à la maison, à ma charge de travail qui s'accumule pendant mon absence ou à mes jours de congés qui s'amenuisent alors que les vacances avec mon fils sont si rares et précieuses...Par chance, mon employeur para-public ne me comptera pas de jours sans solde, mais je sais que toutes les mamans célibataires qui travaillent n'ont pas un employeur aussi clément que le mien ! A force de défendre des droits à tort et surtout à travers, c'est aux autres qu'on en vole.

  • loire
    loire     

    Il ne sont pas mandatés par leurs adhérents pour aider le gouvernement à faire passer sa politique, et Chérèque est un maitre en la matière.Avant il y avait N.NOTAT, c'était aussi le cas.Des fois on se demande si la CFDT est un syndicat.La CGT dont je suis militant depuis 35 ans (à un certain moment j'y avait même une (des) place'e) de responsable à un certain nivau)La CGT, donc n'est pas exempte de tout reproche aussi.Aider oui mais le droit a la critique est vital et nécessaire, agissons dans nos syndicats pour y faire entendre notre point de vue, c'est fondamental!

  • loire
    loire     

    Rien à ajouter, cela va mieux en le disant. Nous enfonçons les portes ouvertes mais ne lui demandons pas l'impossible !

  • Pouvoir d'achat
    Pouvoir d'achat     

    Une grève générale CONTRE LA POLITIQUE ANTISOCIALE ET PAUPERISANTE de sarko et sa clique. Point barre Monsieur Chérèque!

    DEBOUT TOUS!

  • Vikingduvtt
    Vikingduvtt     

    La loi est la loi !

    Il faut un pré avis selon eux !

    J'ai tout dit...

  • bobotony68
    bobotony68     

    C'est trops facile de critiquer les syndicats! Mais que font tous les gens qui critiquent et qui râle ? C'est bien en étant nombreux dans la rue que l'on peu se faire entendre et pas en regardant si son voisin bouge! Alors un peu de bon sens et arrêtons d(être si individualiste! C' est avec la solidarité que l'on arrive à beaucoup de revendications .

  • loire
    loire     

    A voir sa tête de poule qui a trouvé un couteau, on ne se pose pas la question de savoir pourquoi il se pose la question...Tiennent bien les troupes ceux là, jusqu'à quand ? Ce ne sont pas des surhommes, le pied au cul prend son élan !

  • neu neu
    neu neu     

    chereque , thibaut ,etc fonctionnaires !!!!!!!

  • Vikingduvtt
    Vikingduvtt     

    Je vous invite Monsieur Chérèque à venir manger chez moi.

    Avec l'apéritif et le bon repas. Moins grassouillet que vos restaurants, mais plus accueillant !

    On discutera du "Quoi"

    Vous pourrez regarder ma réalité et ce pour"quoi" je travaille sans vraiment savoir pour"quoi".

    J'en suis "Quoi" de lire ce "Quoi".

    "Quoi"... Vous êtes le patron d'un syndicat où vos "administrés" payent pour vous qui ne savez pas, ou hésitez sur ce qui se passe dans le monde ouvrier.

    La crise ?

    Vous faites partis des responsables de cet état !

    Au nom de la crise, celui qui a la chance d'avoir encore un travail, doit il admettre d'être en déficit ?

    Et le chômeur. N'a t il plus de droits non plus ? Doit il s'accommoder chichement !

    Dans l'humanité, il faut les paroles et les contre paroles. Si cette règle n'est pas appliquée, nous redevenons "asservis".

  • Vikingduvtt
    Vikingduvtt     

    Voir le film "Un jour en Amérique".

    L'image est peu flatteuse et j'espère loin de la réalité.

    Après tout, ce n'était qu'un film. Mais...

Lire la suite des opinions (14)

Votre réponse
Postez un commentaire