En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
François Chérèque, secrétaire général de la CFDT
 

Le projet de loi sur le travail le dimanche fait toujours débat. François Chérèque, secrétaire général de la CFDT, en critique les « pseudo-restrictions » .

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • chou
    chou     

    il doit etre payer par la droite pour geuler de remps en temps au fait kel est son salaire a ce merdeux

  • nann
    nann     

    contre l'avis des militants ...

  • caousse
    caousse     

    Monsieur Chereque,
    Je vous demanderez donc de vous battre aussi pour que les bars, les cinémas, les restaurants, les lieux de loisirs, la télévision,les hippodromes soient aussi fermés le dimanche. Il y a là aussi des travailleurs

    Je pense aussi que vous devriez demander aux religieux de ne pas faire de quête le dimanche et que les magasins soient fermés à Lourdes, Lisieux, Saint Anne d'Auray.

    Pourquoi ne pas demander aussi aux trains de ne pas rouler, aux avions de rester aux sols et aux stations de ne pas délivrer d'essence.

    Et pourquoi ne pas aussi fermer les hôpitaux, les cliniques, les centrales électriques et ouvrir toutes les prisons pour que les gardiens puissent être au repos.

    Je suis pour la liberté totale du travail et je pense que votre combat ne sert pas les petites entreprises.
    FERMER les grandes surfaces 1 jour par semaine (le mercredi par exemple) et laissez la liberté au petit commerce d'ouvrir tous les jours ce sera la seule façon de ranimerle coeur de nos petites villes qui se meurt.

  • christianjean
    christianjean     

    monsieur chereque il serait temps de mobiliser avec les autres sections syndicales les ouvriers les salaries les etudiants et autres car nous ne sommes plus au temps des pallabres vous savez tres bien que notre gouvernements n ecoute personnes et fait semblant agissons sur tout ce qui ne va pas (santes(securite social ) salaires pouvoir d achat etc avant que ca ne degenere beaucoup plus dramatiquement voir la grece

  • voyageur 45
    voyageur 45     

    je veux pas travailler le dimanche la semaine étant asses longe comme ça de plus çà m'emmerde quand mes gosses et ma femme veulent aller faire les magasins le dimanche car souvent le dimanche il y a beaucoup de monde dans les magasins mais pas grand monde aux caisses

  • Lagerbe
    Lagerbe     

    Je travaille dans la restauration "autoroutière" et bien que le chiffre d'affaire ne soit touché ni par la hausse du prix des carburants ni par la chute du pouvoir d'achat, mes dimanches travaillés me sont payés comme les jours de semaines et on voudrait généraliser à plus ou moins long terme cette situation!

    JE DIS NON c'est une atteinte à la dignité humaine, un retour en arrière et balayer les avancées obtenues par les luttes et parfois même le sang de nos anciens.

    DE GRACE REVEILLEZ-VOUS!!!!!

  • vineric
    vineric     

    Bien sur que le travail du dimanche intéresse certaine personne comme les étudiants mais dès qu'ils ont des familles et qu'ils rentrent dans le monde du travail, ils ne sont plus volontaires.

  • bravo
    bravo     

    Entièrement d'accord (pour une fois) avec les propos de Mr Chérèque.

  • YENAMARRE1
    YENAMARRE1     

    A travailler le dimanche ...il faut
    qu'il n 'y ait qu'un seul mot
    d'ordre : TOUTES ET TOUS LES MEMES DROITS .....SALAIRES..DROIT DE REFUS...NOUS SOMMES BIEN EN FRANCE ...ET SUR LE FRONTON DE NOS MAIRIES IL Y A BIEN
    EGALITE...FRATERNITE..
    ALORS POURQUOI DEUX POIDS ET DEUX MESURES,,,,????
    JE NE SUIS PAS BËTE QUE L 4ON M EXPLIQUE CETTE DISPARITE?
    LES 2 MILLIONS DE TRAVAILLEURS DU DIMANCHE DOIVENT AUSSI AVOIR DOUBLE PAYE.....
    LES 6 MILLIONS EN ALTERNANCE DOIVCENT AUSSI AVOIR DOUBLE PAYE.....
    MR CHEREQUE A RAISON.....C EST UNE FOIS DE PLUS DE LA POUDRE AUX YEUX POUR FAIRE PLAISIR AU PATRONAT ....
    LE BERTRAND TOUT ROND EST UN MECHANT UN COGNEUR UN BOSSEUR IL FAUT S EN MEFIER QUAND AU CHEVALIER C EST UN VRAI PERROQUET......

  • mglcovet
    mglcovet     

    Celles et ceux d’entre nous qui sont allés au catéchisme savent que Jésus a chassé les marchands du temple. Mais aujourd’hui, les mercantiles de tout poil sont revenus en force prendre leur revanche. Et de manière ô combien insolente ! puisque nos hypermarchés et autres grands magasins spécialisés seront presque tous ouverts chaque dimanche du mois de décembre ; et à grand renfort de publicité ! impossible de l’ignorer.

    A quand la disparition pure et simple du repos dominical qui nuit au bon développement du commerce ? On est modernes, oui ou non ?

    Et puis à qui la faute si les magasins ouvrent désormais leurs portes les dimanches et jours fériés ? Aux salariés « réputés volontaires » pour travailler ces jours-là, aux vilains patrons qui veulent gagner toujours plus d’argent, aux autorités administratives qui ont laissé faire sans broncher ?

    Et si nous étions tous coupables en ce sens que nous sommes devenus avant tout des CONsommateurs irresponsables, beaucoup plus soucieux d’arpenter bêtement les allées de nos hypermarchés que de consacrer un peu de temps libre à notre vie de famille et à la célébration des fêtes et événements sur lesquels reposent pourtant les fondements de notre civilisation.

    Combien d’enfants connaissent encore la vraie signification de Noël, en dehors de la débauche de jouets que leur imposent les gondoles des hypermarchés dès le mois d’octobre de chaque année.

    Qu’importe d’ailleurs si des gamins piquent leur crise dans les rayons parce que leurs parents tentent de leur expliquer que la moto électrique tant convoitée est beaucoup trop chère (ou trop grosse) et que le Père Noël ne pourra certainement pas leur apporter.

    L’important n’est-il pas de former des CONsommateurs dès le plus jeune âge ? Dans le meilleur cas, ces gamins deviendront des adultes matérialistes et donc d’autant plus serviles.

    Mais pourquoi « se prendre la tête » avec toutes ces questions ringardes ? Mieux vaut pousser docilement son caddie dans les magasins , en rangs serrés. Cela évite de trop réfléchir. Ne sommes-nous plus que des CONsommateurs.

Votre réponse
Postez un commentaire