Chartres : un père perché en haut de la cathédrale

L'homme a déployé une banderole où l'on pouvait lire "papa en colère" avant que les forces de l'ordre ne le fassent redescendre.

M. T. avec AFP
Le 21/02/2013 à 18:26
La cathédrale Notre-Dame de Chartres en octobre 2011.  (Alexandre Vialle - Flickr - CC)

Après les grues de Nantes, la cathédrale de Chartres. Jeudi après-midi, un homme s'est retranché pendant deux heures en haut du portail nord de la cathédrale de Chartres pour dénoncer, comme deux pères à Nantes la semaine dernière, un problème de garde d'enfant.

L'homme, âgé d'une quarantaine d'années, a déplié une banderole où était inscrit "papa en colère".

>> A lire aussi - les pères divorcés manifestent pour la garde de leurs enfants

Descendu vers 16 heures

Les policiers, qui avaient fermé l'accès la cathédrale, ont réussi à le faire descendre vers 16h10, rapporte le quotidien régional L'Echo républicain. Il aurait alors indiqué aux forces de l'ordre ne pas avoir vu son fils depuis 5 ans.

Ce fait-divers intervient au lendemain d'une manifestation nationale de pères de famille à Nantes, qui réclament une systématisation du régime de garde alternée lors des divorces. Ceux-ci estiment que la législation actuelle favorise de fait le placement chez les mères.

La question du jour

Etes-vous favorable à l'instauration d'un Smic jeune, inférieur au Smic?