En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Une infirmière effectue une mammographie, dans le cadre d'une opération de prévention du cancer du sein.
 

Une personne sur trois perd ou quitte son emploi dans les 2 ans qui suivent le diagnostic d’un cancer, selon une enquête de la Ligue contre le cancer, publiée jeudi. Jean-Jacques Bourdin a recueilli le témoignage de Chantal, atteinte d'un cancer.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Saladelle 30
    Saladelle 30     

    Dès l'instant où votre DRH sait que vous avez un cancer, il pense que vous êtes condamné à mourir dans les deux ans, et que vous ne remplirez pas correctement vos fonctions, alors on vous vire....avec ménagements ...mais on vous vire ! C'est tout juste si dans certains cas on ne laisse pas courir le bruit que vous avez une MST ! Ce sont les DRH qu'il faut former !!!

  • cytom94
    cytom94     

    Si la personne est capable d'exercer son métier, et si j'ai un jour un poste à pourvoir, il est clair que personnellement, un ancien malade peut candidater.

  • yakafokon
    yakafokon     

    Quand on lit ce compte rendu, on se dit que la principale richesse est la santé. Bien des gens devraient méditer là-dessus, et le monde irait certainement mieux. Pas de jalousie, pas de méchanceté gratuite : uniquement de la gentillesse envers les autres, mais ce jour-là, les poules auront des dents !!!

  • cytom94
    cytom94     

    A force, on a retiré toute notion de mérite et de compétence. A force de faire des quotas, des lois sociétales,... on a oublié l'essentiel : la compétence et le travail. A partir du moment ou une personne est motivée, a les compétences et est en mesure d'effectuer le travail, rien ne devrait empêcher qu'elle soit recrutée. Travail, compétence et motivation, ça devrait être les critères.

  • strikler
    strikler     

    C'est pas comme Borloo ....

Votre réponse
Postez un commentaire