En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'entrée du service de réanimation néonatale de l'hôpital de Chambéry.
 

La ministre de la Santé a confirmé la mort suspecte d'un quatrième nourrisson après avoir été alimenté par une poche de nutriments similaire à celles qui ont causé la mort de trois nourrissons en décembre dernier.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • landais
    landais     

    Toutes les poches du laboratoire Marette sont toujours en circulation ? si oui, c'est une honte pour ses pauvres petits bébés !

  • timinet
    timinet     

    Perso, je m'interrogerai sur la maternité de l'hôpital et les soignants. Après les résultats des analyses on nous parlait d'une bactérie "inconnue". Pourquoi serait-elle pathogène? Pauvres bébés!

  • dnomyar
    dnomyar     

    j'ai l'impression que l'on protège ou cache quelqu'un ou quelque chose .....

  • Christophe Guyot
    Christophe Guyot     

    "Il allait très bien quand il est rentré dans le service (de réanimation néonatale de l’hôpital de Chambéry" c'est un paradoxe !! si cet enfant allait bien il ne serait pas rentré en réanimation ! les journalistes pour vendre du papier raconte bien n'importe quoi ! et toujours sur le dos des familles qui souffre de situations aussi malheureuses.

Votre réponse
Postez un commentaire