En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un ouvrier sur le chantier du tramway à Toulouse, en 2009. Pour le travail en plein air, l'employeur doit respecter des conditions particulières en cas de chaleur.
 

Grosse chaleur ne rime pas forcément avec horaires particuliers: en France, le code du travail ne prévoit pas de température maximale à partir de laquelle les salariés seraient autorisés à rentrer chez eux. Mais des aménagements sont prévus. Explications.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • constantin
    constantin     

    il fonts grève et ses règle

  • lesemian
    lesemian     

    REcord Fleury yoan, 70°...Qui dit plus?

  • Fleury yoan
    Fleury yoan     

    Moi je travail tout les jours entre 50 et 70° sur des machines et j'attends cette vague de chaleur avec beaucoup de curiosité pour voir comment nous allons réagir et surtout voir si nous allons supporter cette chaleur supplémentaire

  • gouik
    gouik     

    Bon courage à tous ceux qui travaillent par 40°C que ça soit dehors ou dans un atelier non climatisé (45°C dans mon cas), c'est bien plus désagréable que le froid d'autant que je n'aime déjà pas les températures supérieures à 25°C, une mauvaise période pour moi, pourvu que ça ne dure pas...

  • Youyou
    Youyou     

    Je pense à mon père il est dans les travaux public.

  • Adii93
    Adii93     

    Bon courage à tous ceux qui comme moi travail sous ce soleil de plomb. Pensez à boire!

  • Lolo59
    Lolo59     

    Moi je fait les saisons ( cueillette des pommes dans le sud) et tous nous travaillons avec des 40 degrés. Jamais le patron nous a apporté un verre d eau

Votre réponse
Postez un commentaire