En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'emploi des jeunes parmi les priorités de la cfdt en 2011
 

PARIS (Reuters) - L'emploi, surtout celui des jeunes, est la priorité de la CFDT pour 2011, a souligné dans ses voeux un François Chérèque qui juge...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • guss
    guss     

    Il faut s'occuper de l'emploi tout court et non pas diviser encore les français en âge de travailler. Si les syndicats ne bloquaient pas toujours le pays, si les grandes entreprises ne demandaient pas aux politiques plus d'immigration pour moins payer les salariés, si l'école préparait les jeunes au monde du travail, nous aurions sans doute moins de chômeurs. Que va faire la CFDT pour l'emploi des jeunes, demander à l'état de l'argent, des emplois jeunes payés par le contribuable ? Je n'ai jamais vu un syndicat employeur. Quand on regarde des émissions sur l'emploi à la télévision, il est surprenant de voir le nombre d'entreprises françaises installées à l'étranger où ils produisent des richesses, alors que nous on crève. L'état devrait s'en préoccuper d'urgence en changeant de politique.

  • antimondialiste
    antimondialiste     

    Que nos industries reviennent sur le territoire et il y aura du travail pour tout le monde ! ce n'est pas en formant nos jeunes à être ingénieur, ou à être spécialisé dans le service à la personne qu'il y aura du travail pour eux tous. Depuis peu, la France ne fabrique plus d'électroménager, de l'électronique grand public, etc. Ces industries faisaient vivre des milliers de personnes en emploi direct et indirect. Deuxième point très important, il faut que l'immobilier cesse d'augmenter, car les jeunes qui travaillent ne peuvent même pas se loger. Actuellement trouver un emploi loin des parents est MISSION IMPOSSIBLE. Troisième point, réouvrir tous les centres public de formation pour adulte, embaucher des enseignants ou professionnels et favoriser l'accès à des formations spécifiques aux métiers d'aujourd'hui pour tous ceux qui ont entre 26 et 55 ans. Quatrième point, développer les transports afin que tout à chacun puisse se rendre au travail dans de bonne condition afin d'éviter de se retrouver sur la sceller parceque le domicile du candidat est trop loin de l'entreprise donc soumit à la bonne marche des transports en commun. Le patronat ne s'exprime pas sur ce problème de transports public, pourquoi ? Cinquième point, les entreprises ont l'obligation de faire paraître les postes à pourvoir au Pôle Emploi, pourquoi ne jouent-elles pas le jeu ??? Trop souvent, les postes à pourvoir sont divulgués de bouche à oreille, le patronat peut-il s'expliquer sur ce sujet ???

  • eddyb
    eddyb     

    que les parents ai du boulot correct serait déjà un début

  • @vril
    @vril     

    il a raison l'avenir de la France c'est celui de ses jeunes, il est temps de s'en préoccuper et de leur permettre de travailler plutôt que de parler d'allongement de la durée du temps de travail. Manuel Walls n'a rien à faire au PS, il a voulu faire parler de lui en relançant un débat dont personne ne veut à part au MEDEF, revenir sur les 35h c'est revenir sur des salaires déjà au ras des pâquerettes, mieux vaut s'occuper de donner du boulot à ceux qui n'en ont pas.

Votre réponse
Postez un commentaire