En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • matbas
    matbas     

    Merci Napo
    ceci est juste il me semble,
    comment produire la culture est la question?
    Sinon l'approche de notre collègue comédiens explique aussi un peu l'objet des manipulations, il faut juste prendre le temps de regarder et d'y réflechir mais cela n'est pas le lot de tous (je veux dire de pouvoir prendre ce temps)

    .....................................................................

  • matbas
    matbas     

    Des spectateurs français "passifs" sont gavés de bêtises aculturelles à travers une certaine forme d'approche "culturelle" prime-time et un cinéma de consommation de masse à peu près équivalent de ce fait ils sont endormis comme Tmp1 qui ne nourrit pas ses commentaires d'explications documentées et participe d'un système qui divise les gens et ne construit pas grand chose de profitable pour notre devenir...

  • napoleon solo
    napoleon solo     

    @ Tmp1 : tu dis n'importe quoi, la filière du spectacle est une industrie qui dégage un gain de productivité très important et très rentable et cela avec une activité presque entièrement nationale. En dehors des délocalisations dont pâti le secteur du cinéma, c'est une industrie plus rentable et présentant bien plus de salariés que l'automobile. Cette filière fait manger plus de monde que ses acteurs (sans jeu de mots), les commerces qui on porté plainte après les annulations de festival l'été 2003 le savent bien. Aujourd'hui, les salariés-ées de ce secteur réclament juste que la loi soit appliquée (les conventions collectives sont des textes normatifs) et qu'on arrête de les prendre pour des esclaves corvéables à merci.

  • Tmp1
    Tmp1     

    Il est grand temps de remettre ces enfants gâtés a leur place, il faudra bien licencier dans tous les métiers qui ne produisent rien, c'est triste mais c'est pour bientôt, on est dans la merde, on a trop distribué trop d'argent que nous n'avons même pas en caisse... La culture oui... mais d'abord il faut faire manger le peuple...

Votre réponse
Postez un commentaire