En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La Justice va décider ce jeudi de suspendre, ou non, les travaux en cours pour le projet du Center Parcs de Roybon, en Isère.
 

Le tribunal administratif de Grenoble a repoussé à mardi sa décision concernant Center Parcs de Roybon, en Isère. En jeu: la poursuite des travaux. Une audience qui s'annonce déjà décisive pour l'avenir de ce projet très contesté.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Badvann
    Badvann     

    Elle n'a pas son mot à dire, Ségolène Royal? Parce ce serait "abandon"

  • rose-marie
    rose-marie     

    Chambaran SANS Center Parcs (PCSCP) regroupe depuis 2009 des opposants au Center Parcs parachuté sur la commune de Roybon. Ce Grand Projet Inutile Imposé (GPII) est une caricature de toutes les aberrations possibles : destruction de 110 ha de zones humides précieuses pour l’alimentation en eau potable de la région (voir conclusions du rapport de l’enquête publique "loi sur l’eau"), mise en péril localement de 37 espèces protégées, impactage des rivières classées en réservoir biologique, privatisation de biens communs publics d’usage libre et collectif, gaspillage d’argent public en faveur de Pierre et Vacances, mensonges et pressions de certains élus, désinformation politique sous couvert de développement durable et de création d’emplois, profits à court terme réalisés au détriment de petits investisseurs, niche fiscale

    valentin63
    valentin63      (réponse à rose-marie)

    Revoilà la traditionnelle bobos socialos vertes zadistes de retour sur le dossier sivens vous colportiez déjà d'énormes mensonges tout comme pour Roybon, d'une part vous mentez sur les caractéristiques de la préservation de la faune et de la flore, d'autre part comme tous les assistés comme vous qui n'ont de cesse de contourner le mot travail pour le remplacer par un discours retrograde le travail les emplois sont durables dans un bassin durement touché, ensuite votre histoire de zone humides comme pour sivens allez donc la raconter à MAMERE qui lui n'a pas hésité une seule seconde pour accorder le droit à la construction d'une zone commerciale de plus de 40 ha

    pierrot14
    pierrot14      (réponse à rose-marie)

    Bonsoir.
    Avez vous pensé à tous ces domaines skiables qui ont détruits faune et flore dans les Alpes ?
    La superficie de ce center parc n'est qu'une goutte d'eau à côté !!

  • boff
    boff     

    mais que font ces branleurs de "zadistes" payés par le rsa et autres allocations. C'est sûr, ils ne sont pas passionnés par le boulot, mot que je suppose interdit dans leur vocabulaire. Dehors ces semeurs de merde

  • Runner
    Runner     

    Quand les gens sont prêts à se battre, à risquer leur vie...Pour ne pas travailler.

Votre réponse
Postez un commentaire