En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'accident de Brétigny a fait six morts début juillet.
 

Le procureur de la République d'Evry, Eric Lallement tient mercredi une conférence de presse relative à l'ouverture d'une information judiciaire à la suite de la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge, le 12 juillet. Le point sur l'enquête.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • persifleur
    persifleur     

    [Contenu Modéré]

  • jojobo
    jojobo     

    Povre dans sa jeunesse !!! Encore une invention journalistique ! Mme Trieweiler née Massoneau est richissime ! Fille de banquier! http://www.delire-des-livres.com/article-biographie-de-valerie-massoneau-appelee-trierweiler-ou-l-argent-et-le-pouvoir-105651730.html. les enteurs professionels !

  • Gallus II
    Gallus II     

    Et les pilleurs des blesses et cadavres? Les jets de pierres sur les pompiers et secours? On n'en parle pas? Voir le site "Boulevard Voltaire", enfin des journalistes de tout bord qui parlent librement!

  • Marco Polo
    Marco Polo     

    j'étais déjà dégouté des médias serviles socialo collabos pendant les élections mais là ca devient écœurant faut voir comme ils reçoivent Valérie la petite fille pauvre dans sa jeunesse mais qui évite l'ISF en ne se mariant pas avec François gogol 1er. Je prédit une grosse fuite des cerveaux vers l'étranger...Vivement une réaction républicaine lors des municipales!!!

  • leane
    leane     

    Vont-ils retrouver les auteurs du sabotage?

  • Anachronique
    Anachronique     

    Au vu de la conclusion d'enquete de la scnf , il y a véritablement une volonté de masquer les origines de l'accident , si ce n'est pas une défaillance humaine alors c'est forcément "technique" . De plus les preuves , ces fameux boulons , ont mystérieusement été échangé , ou alors ont été mystérieusement métamorphosé , ou bien encore n'étaient simplement pas présent sur les lieux de l'attentat ...

  • booboo
    booboo     

    Mais que le gouvernement arrête de nous prendre pour des débiles alors première version un morceau de 10 kg de ferraille sur la voie puis des boulons qui cassent la vérité nous ne la serons jamais ce gouvernement à peur de dire la vérité aux Français voilà la vérité. Comme les dépouilleurs de cadavres une invention mais qui s'est révélée être vraie ALLEZ M. VALLS du courage dites nous la vérité !

  • persifleur
    persifleur     

    [Contenu Modéré]

  • GRESILLAUD
    GRESILLAUD     

    La revendication du sabotage de Fromental n'a pas été reçue le 13 juillet par Le Populaire mais le 12 juillet 2013. C'est une coquille du site et de l'édition du 16 juillet du Populaire qui a été reprise par l'AFP qui n'a apparemment rien vérifié, et a mis dans l'erreur tous les média. En revanche la rédaction du populaire qui a reçu cet email de revendication refuse de fournir l'heure de la réception et l'adresse mail d'origine. Cela serait bien que les autres média dénoncent cette omerta qui est peut-être suggérée par la gendarmerie de Limoges ou par d'autres intervenants et qui met en doute sur la réalité même de cette revendication par des anti-nucléaires.
    Le premier article sur le net publié par Le populaire date du 12 juillet, 40 minutes après le déraillement de Brétigny alors que l'info était connue depuis le matin par ce quotiden.
    BFMTV devrait aussi se demander pourquoi le fameux Groupe AZF des voies ferrées s'était aussi intéressé à l'aiguillage de cette portion de voie en février 2004, un engin explosif y a été retrouvé sous le ballast à 3 km du lieu du déraillement de Fromental.
    Question horaire, le déraillement du train de Brétigny aurait bien eu lieu à 17h11 (heure de la dernière balise de passage de Brétigny) et non 17h14 comme l'annonce la direction de la SNCF ce qui est serait plus cohérent avec les horloges de la gare de Brétigny arrêtées à 17h10 !
    Les informations vérifiées sont dans http://blogs.mediapart.fr/blog/pierre-gresillaud/190713/bretigny-bessines-et-si-le-groupe-azf-setait-reveille

  • Comme ca en passant
    Comme ca en passant     

    A MIO, Je ne vous démens pas et si quelconque sabotage il y a faut déjà être équipé pour dévisser de tels écrous. Ce n'est pas dans la boite de tout bricoleur

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire