En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le cargo espagnol échoué au large d'Anglet, dans les Pyrénées-Atlantiques, ce mercredi 5 février.
 

Sur BFMTV, le ministre des Transports a insisté sur le fait que le bateau espagnol échoué mercredi à Anglet n'était "pas un pétrolier" et que les seuls risques de pollution étaient liés "au carburant", malgré le déclenchement du plan antipollution Polmar.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Vincedu44
    Vincedu44     

    On ne cesse de rabâcher aux gens (les médias les premiers) de ne pas s'approcher des côtes quand il y a des tempêtes et ces abrutis de journalistes rivalisent d'idiotie pour faire leurs reportages en direct au plus près du danger (l'idéal étant qu'il pleuve, qu'il vente et qu'on voit les grosses vagues en direct).
    Merci pour l'exemple les médias!

  • rebelle80
    rebelle80     

    @nessie0808
    vous êtes de mauvaise foi, le nuage s'est arrêté à notre frontiére ! à part ça, multiplication des cancers de la thyroïde ! j'étais militaire à cette époque donc je connais certaines consignes y compris pour le camion blanc qui transportait les déchets nucléaires ! quelle année ? entre 85 et 94 , hé oui, ça ne s'invente pas ! merci les socialos !

  • nessie0808
    nessie0808     

    de toute facon tout sera caché, mensonge. ca pue le gasoil, mais non non tout va bien. Ca rappelle tchernobyl et bien d'autre. Pays de menteurs

  • Lucie La Vie
    Lucie La Vie     

    Oui ! : 130.000 litres de fuel ! C' est pas rien ! cet été il va y avoir des boulettes de fuel dans le sable et des pieds noirs sur les plages ...... N' en déplaise à Cuvillier !

Votre réponse
Postez un commentaire