En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le conseil d'Etat a été saisi par le ministère de l'Intérieur.
 

Dans le cadre de l'état d'urgence, le restaurant Must Kebab à Nice avait été fermé par les autorités le 19 novembre dernier. Son propriétaire, soupçonné de proximité avec la mouvance salafiste, avait été assigné à résidence. Ces deux mesures avaient été suspendues en décembre dernier. Il appartient désormais au Conseil d'Etat de trancher.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire