En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La marche blanche organisée en mémoire de Chloé, jeudi 16 avril 2015.
 

En mémoire de Chloé, quelque 5.000 personnes ont marché dans les rues de Calais jeudi, au lendemain du viol et du meurtre de cette enfant de 9 ans. Les obsèques de la petite fille auront lieu mercredi.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • l'ancien
    l'ancien     

    une enfant de 9 ans qui ne demandait qu'à vivre ,et qui quitte ce monde d'une manière aussi horrible,c'est injuste elle ne méritait pas sa ,je pense à la douleur des parents ,mes condoléances.

  • CogitoErgoSum
    CogitoErgoSum     

    Condoléances- Pour ma part je suis en COLÈRE contre ces politiques ayant accepté Schengen contre l'avis du peuple

  • cher18
    cher18     

    Bonjour,
    Bourdin vous dites ne pas aimer la récupération politique de ce terrible drame, mais qu'en est-il de la récupération médiatique ?

  • valgego
    valgego     

    Plus de 600 familles par an endeuillées ,et l'on blablatte encore sur les parcours ,les profils et les bonnes raisons de n'avoir pas exécuté les sentences sans restriction .......avec les récidivistes ,au moins ; il serait peut-être temps de passer aux actes ,mais tant que les principaux responsables ne sont pas directement concernés , les états d'' âme se substituent aux actes .

  • Dan24
    Dan24     

    Malheureusement , on va encore beaucoup blablater sur cette horreur, mais on va laisser ce laxisme judiciaire cette insécurité galopante se poursuivre ...cela fait plus de 20 ans que les politiques qui se sont succéder ont œuvré en ce sens au nom de l'Europe.....
    Plus de frontières, nos forces de l'ordre bridées, notre système judiciaire au ordres d'un ministère pro racaille...et que dire de nos prisons où seul ceux qui souffre sont les personnels pénitentiaire obliger de jouer les majordomes d'une populations pénale qui est dans un véritable club med....

Votre réponse
Postez un commentaire