En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Jérôme Cahuzac, ex-ministre du budget "était vraiment au fond du trou", "il était au bout du rouleau. Il fallait qu’il avoue", confient des proches.
 

Maître Gilles August, désormais ancien avocat de Jérôme Cahuzac, a expliqué au Parisien qu'il ne pouvait plus défendre son client à partir du moment ou l'ex-ministre du Budget lui a avoué qu'il avait bien un compte en Suisse.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • france12
    france12     

    voilà c'est fait, l'avocat ne défend plus son client parce qu'il a avoué...en attendant, il a dû se faire payer. Je pense qu'un avocat, sait ou du moins pense savoir ou il met les pieds, mais ne veut s'en convaincre parce qu'il a des doutes sur son client , disons que tous ces ministres qui nous ont gouverné ou nous gouvernent, ne devront que dire "la vérité, rien que la vérité..." ainsi ils n'ont plus besoin d'avocat qui s'en mettent plein les poches aussi, et qui profitent des médias pour "se justifier". normalement, si je ne suis pas Bête, un avocat est pour défendre le coupable??? voilà Cahuzac, seul, tout le monde l'a lâché, ceci dit, ceci fait.

  • falabraque06
    falabraque06     

    Quand on pense qu'il y a des avocats qui défendent les pires criminels qui ont tué des enfants, sa manière de faire à ce baveux me donne la nausée.

  • fannyfarnny75
    fannyfarnny75     

    +1

  • fannyfarnny75
    fannyfarnny75     

    +1

  • FLAADERCHE07
    FLAADERCHE07     

    QU EL courageux ce BAVEUX

Votre réponse
Postez un commentaire