En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Bussereau : « Un permis simplifié avant l'été »

Mis à jour le
Dominique Bussereau
 

Invité lundi 21 janvier sur RMC, Dominique Bussereau a assuré que la réforme du permis de conduire se ferait avant l’été prochain.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • millebornes
    millebornes     

    permis trop cher et ensuite l'assurance d'un véhicule et n'oublions pas le carburant... Le gouvernement aura t-il une solution pour tout ?

  • marien
    marien     

    Oui, je suis complètement d'accord le permis est devenu trop cher voire 3000 euros pour certain sans compter le temps d'attente en cas d'échec. C'est devenu un commerce trop lucratif alors que celui-ci est indispensable pour certain pour leur travail ou familial.

  • amineee_
    amineee_     

    Le permis est devenu une histoire de sous, on nous fait payer 10 euros un petit bouquin de question sur le fonctionnement de la voiture, on paye 40 euros l'heure de conduite supplémentaire alors qu'à mon avis elle doit pas être supérieur à 25 euros. Et on nous élimine lorsque l'on fait un mauvais stationnement (alors qu'il y a aucun danger si l'on regarde bien) ou que l'on oublie un clignotant du au stress de l'examen. J'aimerais bien voir nos politicien repasser le permis pendant ces 35 longues minutes de stress, je serais curieux de connaitre le pourcentage de réussite. Entre 2000 et 3000 euros et 6 mois à trois ans d'apprentissage, c'est ce que représente aujourd'hui le permis c'est-à-dire un luxe de temps et d'argent qui ne durera pas éternellement à mon humble avis.

  • lasomme
    lasomme     

    Dominique Bussereau est resté très sibyllin. On le comprend car il annonce qu'il va obtenir la quadrature du cercle. Alléger l'examen du permis en ne le dévalorisant pas,ou encore raccourcir les délais de présentation par un coup de baguette magique. Bien sûr il faudra intégrer des modules d'enseignement, comme la conduite économique. Tout cela en ayant toujours en vue le renforcement de la sécurité de nos concitoyens.
    Cette annonce semble une diversion au moment où le citoyen conducteur s'interroge et s'insurge sur l'évolution de la sécurité routière. Dominique Bussereau ne dit rien sur le desserrement de la répression qui permettrait de limiter le nombre de candidats. On s'aperçoit qu'elle a pour vertu essentielle de remplir les caisses . C'est ce qui compte. Qu'elle ne diminue pas le nombre des accidents (en augmentation régulière encore cette année) parait n'avoir aucune importance. Nous avons moins de morts mais davantage de blessés dans davantage d'accidents. Les véhicules d'aujourd'hui protègent mieux leurs occupants.
    Monsieur Bussereau dit vrai quand il affirme que les radars automatiques ont une tolérance de 5 Km/H. Il oublie de dire que, pour nombre d'entre eux, ils ont été mal installés, qu'ils ont flashé à tout va et qu'on a puni des centaines de milliers de Français à tort. Il dit que tout cela est revenu dans l'ordre, ce qui n'est pas certain car il y avait beaucoup à faire. Ce qui est sûr, en revanche , c'est que personne ne parle de rembourser les amendes récoltées et les points perdus. Il faudra faire des stages et repasser des permis qui n'auraient jamais dus être supprimés.
    Simplifions le permis ?

Votre réponse
Postez un commentaire