En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'opération de levage des voitures à la gare de Brétigny-sur-Orge, le 13 juillet 2013.
 

Alors que l'enquête sur les circonstances de l'accident d'un train à Brétigny sur Orge est en cours, plusieurs témoignages viennent étayer la thèse d'un entretien défaillant du réseau.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • Zours Bielsky
    Zours Bielsky     

    Mon grand père était réquisitionné par les Allemands en 44 en Alsace pour réparer les voies détruites par les bombardements alliés. De jour. Mais la nuit, il y retournait avec quelques patriotes de confiance ....pour desserrer les boulons!

  • Zours Bielsky
    Zours Bielsky     

    De toutes façons, CELA SE SAIT !

  • Toa Thien
    Toa Thien     

    Vous avez dit bizarre,, comme c'est bizarre merci pour l'info, l'article de l'express , c'est ici http://www.lexpress.fr/actualite/societe/exclusif-sncf-l-autre-deraillement-du-12-juillet_1267229.html...il faut juste remarquer que la malveillance ne peut se manifester que lorsqu’il n’y a pas de P****** P******** en train de se livres à leur activité favorite et principale  à proximité immédiate. « allons, c’est un cas extrême »

  • Radi Maxion
    Radi Maxion     

    Etonnant silence sur l'autre déraillement survenu le même jour : http://www.wikistrike.com/article-attentat-a-la-sncf-119122194.html

  • jojobo
    jojobo     

    Trop de zéle vouloir faire croire que c'est un accident et a cacher les pillages !!!!! Tout ça pue mais très fort les collabos en action ........

  • Decrauze Loic
    Decrauze Loic     

    Tragique tournure pour une pièce défectueuse. Rideau pour quelques malheureux voyageurs mal placés. L’exceptionnelle catastrophe va hanter, pour quelques semaines, l’esprit des usagers du train tandis que le compteur morbide des déplacements routiers continuera discrètement sa moisson quotidienne de cadavres. Cf. http://pamphletaire.blogspot.fr/2013/07/en-juillet-je-deraille.html

  • Toa Thien
    Toa Thien     

    Bonjour, sauf que..... les éclisses sont appliquées contre la partie du rail nommée "äme" laquelle partie est située en dessous d'une partie qui fait saillie des deux côtés vers l’extérieur nommée "champignon" (sur laquelle la roue va se déplacer ;voir le schéma d’un rail…) alors , à moins de vouloir contrarier sèchement et post mortem Monsieur Newton ….cette éclisse aurait du normalement choir vers le …..bas et non vers le haut ! ! ! ! !; par ailleurs (si l’on admet… comme pour la chauve souris enragée…) que les boulons ne se sont pas tous rompus simultanément à partir du moment ou ceux situés sur un rail lâchent ( enfoncement du ballast par exemple…) il n’existe, en principe plus de contrainte entre les deux rails et donc les boulons rescapés n’ont plus guère de raison de faire leur mauvaise tête ; enfin , rien n’indique que le desserrage se soit produit immédiatement avant la catastrophe si les trains qui sont passés avant lui ne changeaient pas de voie, ou allaient moins vite, les contraintes subies par la voie étaient beaucoup plus faibles et poser une éclisse préalablement enlevée ne demande pas une éternité, quelques secondes suffisent. On ne peut évacuer d’un trait de plume une hypothèse alors qu’il existe de nombreux actes qualifiés d’incivilités, s’agissant en fait d’actes criminels, commis à longueur d’année contre les infrastructures de la SNCF et de RFF ……..« allons, c’est un cas extrême »

  • papy76
    papy76     

    Je pense qu'il y a eu rupture des boulons de fixation de l'éclisse , il n'y a qu'a regarder de près les traces laissé sur la pièce qui est au sol il y a eu entrainement de métal sur au moins deux trous et sur les autres pratiquement rien , donc certains boulons était desserré les éclisses ont pris du jeux et les boulons qui était encore serré ont fini par casser ( je suis retraité de l'automobile et ça arrivait sur les jumelles des paquets de lames de ressorts il y a bien longtemps )

  • blockdur
    blockdur     

    L'éclisse est composer de deux piéces identique de chaque coter du rail, maintenue par des boulons, le temps fait que ses boulons sont oxyder mais non rouiller, l'acier qui les composent ont une haute teneur en carbone qui les rends inattaquable par la rouille mais peu les rendres trés cassant.

  • leane
    leane     

    Vous savez condor, c'est joueur un boulon...

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire