En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une voiture de l'Intercités couchée sur les voies de la gare de Brétigny-sur-Orge, juste après le drame, à la mi-juillet.
 

La SNCF et RFF ont également indiqué qu'elles allaient investir 410 millions d'euros pour renforcer la sécurité des aiguillages et du réseau.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • deuxc
    deuxc     

    Les politiques ont bien sûr chaudement insisté pour que des défauts soient repérés...C'est bien moins gênant qu'un acte de sabotage!

  • berard
    berard     

    PEPY; il serait temps de te réveiller pour la sécurité ; les voyageurs morts à cause de ton incurie ne reviendront pas

  • booboo
    booboo     

    BLA BLA BLA BLA MENSONGES TOUT N' EST QUE MENSONGES LA VERITE FAIT TROP PEUR AUX POLITICARDS DE TOUS BORDS ET LES TERRORISTES EN PROFITENT

Votre réponse
Postez un commentaire