En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le train Paris-Limoges, après son déraillement en gare de Brétigny-sur-Orge, le 12 juillet dernier. 7 personnes ont perdu la vie dans l'accident.
 

Les victimes de la catastrophe ferroviaire de Brétigny-sur-Orge, qui a fait sept morts et des dizaines de blessés le 12 juillet, pourront se porter partie civile au pénal même si elles acceptent une indemnisation de la SNCF, ont-elles appris samedi lors d'une réunion à Paris.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • rowl
    rowl     

    Si je ne me trompe pas, la SNCF a déclaré (les premiers jours après l'accident) que cette voie a été inspectée une semaine avant accident !

  • booboo
    booboo     

    DEUXC : si les boulons peuvent se dévisser tous seule mais dans ce cas je crois que la responsabilité en revient aux Mayas !

  • booboo
    booboo     

    Curieux cette rapidité à mettre fin à cette affaire LE GOUVERNEMENT NOUS A MENTI, comme toujours d'ailleurs, ce n'est pas un accident mais un attentat qu'une voie soit mal entretenu sur les voies ferrées françaises c'est vrai mais là en proche banlieue ou passent des centaines de trains vos mensonges allez les raconter au membres et sympathisants du P.S.

  • rowl
    rowl     

    Cela n'a pas été un accident et tout le monde le sait !

  • deuxc
    deuxc     

    L'amiante...Et aubry qui reste intouchable! Pas coupable, pas responsable...C'est une position tranquille alors que celle de "chef": on touche le pognon, on fait des conneries qui coûtent la vie à nombre de personnes, et on ne craint RIEN! PITOYABLE. Comportement de lache.

  • deuxc
    deuxc     

    Ce qui serait intéressant, ce serait de savoir pourquoi des boulons se sont dévissés...Tout seuls? Facile d'incriminer la maintenance. J'irais plutôt du côté de la grande délinquance!

  • oceanecarbike
    oceanecarbike     

    LA VERITE, on ne l'aura jamais. Trop obscure !!!!

  • IHF62
    IHF62     

    100% d'accord avec vous Fab loupiac , se souvenir des victimes de l'amiante à qui la justice avait demandé le remboursement des sommes perçues.

  • Fab Loupiac
    Fab Loupiac     

    Il est dit que ceux qui accepteront le dédommagement pourront aller au Pénal. C'est vrai mais c'est d'un cynisme grave car le procès aura lieu dans quelques années et il y aura des recours pour aller en appel puis finalement en cassation (voir plus avec les institution européennes) , et d'ici là la SNCF sera tout à fait en droit de demander le remboursement des sommes versées. A moins que les victimes aient consigné les sommes (ce qui sera fort peu probable en raison du cout d'un avocat) et bien cela me semble être un piège grossier...

  • Jaddius
    Jaddius     

    C'est quand même chaud de parler d'argent avant de faire un procès. A croire que certaines familles sont bien contentes de récupérer des sousous. Comme si l'indemnisation était importante quand un proche est mort.

    Ah la mort et l'argent que les familles peuvent en tirer... :)

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire