En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Bretigny : la dernière rame évacuée, trafic toujours très perturbé mardi
 

Trois jours après le déraillement du train Paris-Limoges en gare de Brétigny-sur-Orge, les équipes de la SNCF évacuaient ce lundi la dernière rame accidentée. Le trafic restera fortement perturbé sur la ligne du RER C ce mardi.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • jmonpays
    jmonpays     

    Un caillassage et des scènes de pillage, selon des témoins

    Selon les journalistes de France 2 et d'autres médias présents sur place, sans raison apparente, une bagarre violente est survenue entre un groupe de jeunes et des CRS, environ deux heures après le déraillement du train. Les heurts ont eu lieu vers 19h15, et ont duré une quinzaine de minutes. Les CRS ont expliqué avoir reçu des jets de pierre.

    Par ailleurs, des témoignages de policiers, recueillis notamment par France 2, font état de vols commis sur des membres des secours et des victimes.

    Le récit fait par Nathalie Michel, déléguée du syndicat de police Alliance, sur Europe 1, est particulièrement glaçant : "A 17h30, alors que nos collègues interviennent, ils voient un groupe de jeunes qui approchent et qui semblent porter secours aux victimes. Très rapidement, ils se rendent compte que ces individus sont présents pour dépouiller les victimes, et notamment les premiers cadavres."

    Selon Le Parisien, deux personnes sont interpellées "pour avoir dérobé des téléphones portables appartenant à des membres du Samu". Ces informations provoquent immédiatement l'indignation sur Twitter, notamment de la part de responsables et d'élus UMP comme Valérie Pécresse, Guillaume Peltier ou encore Yannick Moreau.

  • nadine mouk
    nadine mouk     

    Si j'ose dire, au train où ça va c'est bien possible....

  • nadine mouk
    nadine mouk     

    Je subodore que dans pas longtemps, il va y'a avoir de nombreuses éclisses, qui vont se dévisser toutes seules... L'été va être chaud.

  • chaumière
    chaumière     

    qu'en Allemagne Mme Merkel fait des cadeaux à son Peuple même si cela sent les élections prochaines....Voilà pourquoi il nous faut une Président aux prochaines 2017. Hein ! je vous l'assure une Dame nous est nécesaire, n'en déplaise aux phalocrates.Le changement c'est pour bientôt !

  • cheminot aquitain
    cheminot aquitain     

    Oui,oui,oui les boulons d'éclisses peuvent se desserrer...mais pas en 15 jours!Dans la région de Bordeaux,je pense que c'est pareil ailleurs,des visites très détaillées des appareils de voies(ce que vous appelez aiguillage)sont effectuées tous les 6 mois et des tournées de surveillance toutes les 3 semaines.Privatisation ou pas,si ces contrôles ne sont pas faits SERIEUSEMENT on ne se met pas à l'abri d'un accident.Il faut resserrer les boulons d'éclisses,certes mais aussi réveiller la conscience professionnelle de certains cheminots!

  • Telexlean
    Telexlean     

    1)Il y aurait peut plus d'investissements de la part de la SNCF, SI IL AVAIT BEAUCOUP MOINS DE GREVES!!! 2) Si notre PRESIDENT au lieu de faire des cadeaux sompteux,AUX AUTRES PAYS (vous savez lesquels). Ces cadeaux il pourrait les faire aux entreprises FRANCAISES!!! HELAS pour nous, il n'y a PAS ENCORE PENSE!!!

  • Sense
    Sense     

    Et voilà où nous conduit le néolibéralise impulsé par la droite et les conservateurs et embrassé par la gauche et les républicains... La grande Bretagne a déjà connu ça les accidents et les morts ont grimpé en flèche à tel point qu'ils ont pris la décision de re-nationaliser le rail... Quand on privilégie les ligne à grande vitesse au détriment du reste des infrastructures il faut en assumer toutes les conséquences y compris les morts. Les responsables économiques et politiques qui sont à l'origine de ces bouleversements doivent assumer et il faut en être sûr, ce n'est que le début...

  • manitoba
    manitoba     

    Tout le monde sait bien que les éclisses quand elles sont trop vieilles prennent souvent leur envol, j'en ai vu passer souvent du côté de chez moi et elles s'attaquaient souvent à desserrer les boulons de la barrière de mon voisin! Pour les dissuader, il a été obligé d'accrocher une casquette de cheminot sur son portail!

  • fifi51
    fifi51     

    Il ne faut pas dire que les cheminots de la SNCF ou de RFF peuvent avoir manqué de vigilance, ni que les racailles ont peut être saboté l'aiguillage pour détrousser les victimes, ce n'est pas politiquement correct surtout sous la gauche! C'est donc le matériel trop vétuste quia provoqué le desserrage des 4 écrous à la fois et fait voler l'éclisse trop vieille aussi juste là ou il ne fallait pas

  • fred59680
    fred59680     

    « T’as trouvé quoi dans les bagages ? » C’est un des messages découverts sur le téléphone portable d’un des quatre individus interpellés dimanche matin, dans le cadre de l’enquête sur les délits susceptibles d’avoir été commis en marge de l’accident du train Paris-Limoges. Signe ou non du sérieux de la piste, lundi matin, leur garde à vue a été prolongée. Le parquet d’Évry a confirmé au Point.fr le prolongement de détention des quatre suspects, dont certains sont mineurs, au commissariat d’Arpajon.

    [...] Preuve que la situation était pour le moins tendue aux abords de la gare. « Une dizaine de jeunes voulaient en découdre, notamment au moment de la première interpellation, rappelle un fonctionnaire.

    L’individu arrêté prétendait qu’on s’en prenait à lui parce qu’il était en djellaba, alors qu’en réalité, il a été interpellé parce qu’il correspondait à la description précise établie par la victime (du vol de portable, NDLR). »

    Le Point

Votre réponse
Postez un commentaire