En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le patron de la SNCF Guillaume Pépy s'explique après la publication du rapport sur la catastrophe de Brétigny.
 

Après la publication dans "Le Figaro" du rapport de la SNCF sur l’accident de Brétigny, le patron de la SNCF Guillaume Pépy n'exclut pas un problème de maintenance.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • c j p
    c j p     

    plus grave dire, que s'est un sabotage, comme AZF faut sur tous pas, la stigmatisation, on nous prend pour des cons.

  • deuxc
    deuxc     

    C'est sûr que le patron de la sncf, aux ordres de hollande et sa clique, ne va pas aller dans le sens d'un éventuel sabotage...En fait, accuser indirectement des employés de la sncf est beaucoup plus simple! Mais bon, vu le nombre de boulons manquants, c'est nettement plus qu'un défaut d'entretien...

  • Carambar
    Carambar     

    de nombreux passagers et conducteurs de train avaient dit que le train semblait dérailler à cet endroit ___ aucun responsable ne sera " viré " comme d'habitude ....___ jamais responsable de rien

  • bebert
    bebert     

    Ce copain de Hollande est aussi menteur que lui,un problème de maintenance quand il manque des boulons,il veut rire ou quoi.DEMISSON?!!!!!

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    3 boulons sur 4 qui manquent, cela ne peut être qu'un problème de maintenance hormis sabotage. Imaginez dans un avion qu'il manque 3 boulons sur 4 !!!

  • deuxc
    deuxc     

    Problème de maintenance: voilà qui arrangera bien certains...Il fut aussi évoqué à l'époque un problème de dégradation...

Votre réponse
Postez un commentaire