En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Jeanne Venturino, comme sa soeur et son beau-frère, assure vouloir mourir dans la maison familiale construite par ses parents.
 

Le tribunal d'instance de Nice doit dire ce mardi s'il autorise ou non l'expulsion par la ville de trois octogénaires. Jeanne, Marcelle et Jeannot refusent de quitter leur maison qui se trouve sur la route en construction pour se rendre jusqu'au stade Allianz Riviera, retenu pour accueillir des matches de l'Euro 2016.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Glochide
    Glochide     

    A cet âge , ce n'est pas une question d'argent ! Quitter sa maison c'est mourir un peu ou tout à fait ! Le juge va sans doute prononcer l'expulsion mais je le plains car il sait bien qu'il les condamne ..... Peut être que si c'était la baraque d'Estrosi , la route serait passée ailleurs , allez savoir ......

Votre réponse
Postez un commentaire