En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Braquage à Marignane : un sexagénaire tué par balles pour s’être interposé

Les recherches se poursuivent vendredi pour retrouver le meurtrier présumé d'un sexagénaire tué alors qu'il avait tenté de s'opposer à un vol à main armée dans un bar-tabac à Marignane (Bouches-du-Rhône),
 

Les recherches se poursuivent vendredi pour retrouver le meurtrier présumé d'un sexagénaire tué alors qu'il tentait de s'opposer à un vol à main armée dans un bar-tabac de Marignane (Bouches-du-Rhône).

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

130 opinions
  • 29101986
    29101986     

    faut se poser la question :les racailles magrébines ne pourrissent pas trop la vie en France? J'ai bien dit les racailles et non les honnetes gens magrébins.

  • itaparica
    itaparica     

    Marignane est une des villes proche de Marseille ou lorsque vous allez faire votre marche vous vous étonne d être la seule non voilée, alors qu il y a 10 ans vous n aviez rien remaque. La seule perspective qu ils offrent a leur enfants c est le quartier jamais ils auraient l idée de prendre le bus pour aller au mucem a la bibliothèque , c est le vide culturel intégrale des parents , donc aucune curiosité des enfants aucune éducation, il y a tout a faire . Il faut que dans ses villes ( la il ne s'agit plus d un quartier mais d une ville entière ) que les ecoles soient adaptées pour les sortir du marasme que leur offre leur famille. Avec beaucoup d autorité des le cp , une implication des parents, des cours d éducation , de savoir vivre, de la formation professionnelle des 14 ans, et un suivi personnalise de chaque gamin par des éducateurs non issu des quartiers forcement !
    Cet homme il est récidiviste , en sursi, a par le former a la plomberie dans un cadre militaire que voulez vous faire de lui ? Il ne emmerdera toute ça vie sinon. Je connais une famille le fils , pas celui qui sort de prison, l autre..., a 14 ans ne veut plus aller a l ecole, il est dehors, il veut travailler. L éducation nationale n a pas de réponse pour lui . Pourtant il vit dans une belle maison avec piscine c est pas un HLM !! Mais il n est jamais jamais sorti de sa ville c est un problème d éducation pas d argent , il doit y avoir un souci d éducation dans les familles maghrébines, pas toute évidement ( en général les migrants etaitent des ouvriers sans qualification pas les médecins ) .
    J attends donc pas plus de flics mais des ecoles différentes pour eux , pas avec du sport et des ateliers peintures mais des militaires des des ateliers bonnes manières. Classe a 10 gamins a la dur des leur 6 ans.

  • karnac
    karnac     

    Quelle honte de voir des seniors se faire tuer en voulant faire le boulot des flics !

  • eddyb
    eddyb     

    quoi le jour de ses 18 an!!!trop con il faut qu'il regarde l'heure de sa naissance alors. il a déjà échappé a la dizaine de fois (ou il c'est fait prendre le con)la il faut pas le rater quand même,et Taubira devrait plutôt abaisser l'age de la responsabilité pénal au lieux de pondre des conneries

  • Dom CITOYEN
    Dom CITOYEN     

    Alors là c'est pas bien! Les vilains garçons! Ils seront poursuivis et sévèrement punis comme disent nos politiques de droite ou de gauche... On va les gronder grave! Peut être même vont ils bénéficier d'une sanction nouvelle qui fait très peur de notre garde des sceaux...lol... Et dites vous que ce n'est que le début, la déliquescence de la société, sa violence sont des faits irreversibles.

  • Ralbol11
    Ralbol11     

    Je ne peux pas m'empêcher de penser a ce Monsieur qui a donné sa vie pour un butin de quelques euros. Certes le montant est dérisoire et les risques qu'il a pris sont inconsidérés et lourds de conséquences puisqu'ils lui ont couté la vie. Mais ce Monsieur n'a t'il pas en lui une part de chacun d'entre nous ? Ce ras-le-bol qui nous gagne et nous habite devant l'impunité ou la quasi-impunité accordée à toute la racaille.
    Cette société qui permet aux jeunes d’arracher les bijoux et les sacs des personnes âgées, en les autorisant à croire qu'à la sortie ils n'ont pas grand chose a craindre. Cette société dans laquelle la peur est du coté des honnêtes gens. Cette société où la personne qui s'en prendrait à un délinquant serait peut-être plus ennuyée que le délinquant lui-même. Ce brave homme, en une seconde a pu se dire : "C'est pas possible, je ne peux pas laisser faire ça" Il a engagé le combat du bien contre le mal. Il a eu du courage, et sa bravoure l'a emporté, sans lui laisser la seconde de réflexion nécessaire qui lui aurait peut-être permis de stopper son geste. Merci Monsieur de pas avoir tourné la tête et d'avoir réveillé nos consciences. J'espère que chez vous on va organiser une marche ou une action collective pour interpeller les pouvoirs publics. Vous méritez bien qu'a Marignane toute la ville se mobilise pour vous rendre hommage. Toutes nos pensées accompagneront vos proches.

  • L ESTRANGER
    L ESTRANGER     

    AU FAIT, il est majeur, pourquoi ne connait-on pas son nom ? Est-ce si stigmatisant ???

  • L ESTRANGER
    L ESTRANGER     

    Peut-on avoir les références de presse de cette condamnation ? Merci d'avance.

  • L ESTRANGER
    L ESTRANGER     

    FUMER TUE : Il fut une époque que les moins de 20 (ou 30 ou 40) ans n’ont pas connue, où seule l’admiration pour son initiative aurait prévalu… Autre temps, autre conception de la citoyenneté.

    Cela dit, il est également possible que le drapeau de l’hôtel de ville n’ait pas été mis en berne pour lui rendre hommage, ni qu’une marche silencieuse, ainsi qu’un geste en faveur de la famille, ne soit envisagé par le maire, si son acte de bravoure n’avait eu lieu en pleine polémique médiatique entre Manuel Valls et Christiane Taubira ; le premier s’est immédiatement emparé du cadavre encore chaud pour évoquer « un acte de bravoure qui doit imposer le respect », dénoncer « ce crime lâche et intolérable », dire qu’« il fallait faire preuve d’une grande fermeté, dire que ça suffit » et réaffirmer « la détermination des services de police et de gendarmerie », tandis que la seconde grognait : « Nous n’allons pas céder face aux discours, aux airs martiaux et à la virilité intimidante », propos destinés à l’ancienne majorité de droite, mais plus encore à son collègue si détesté. C’est bien d’ailleurs ainsi que la quasi-totalité des médias l’ont compris et en ont rendu compte.

    Grâce à cette bisbille ministérielle, opposant utopie laxiste et ambition personnelle, le courageux retraité aura au moins bénéficié de quelques hommages. C’était bien le moins.Juvénal.

  • LOMOG
    LOMOG     

    Je voudrais bien savoir qui a fait ce braquage ??? Vu le bordel qu il y a maintenant ! on va bientot arrive à des milices armes dans ce pays! je m interroge ???

Lire la suite des opinions (130)

Votre réponse
Postez un commentaire