En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le tribunal administratif a étudié un référé déposé par cinq associations demandant la suspension de l'arrêté préfectoral autorisant les rejets de l'usine d'alumine Altéo de Gardanne - Mardi 23 Février 2016
 

Cinq associations réclament le durcissement de l'arrêté permettant à nouveau le rejet de “boues rouges” par une industrie métallurgique en plein coeur du Parc national des Calanques.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire