En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
SWEDEN, Stockholm : TO GO WITH AFP STORY BY ERIK FAU - A nurse prepares a kit for drug addicts at the needle exchange facility located in St Goeran's hospital in Stockholm on April 2, 2014. Sweden, that criminalised illicit drug use in 1988, boasts one of Europe's lowest consumption of recreational drugs, but the same strict policy authorities consider key to success could also be pushing up the number of drug-related deaths.
AFP PHOTO/JONATHAN NACKSTRAND
 

Un homme de 61 ans est mort mercredi dans un hôpital de Bordeaux, après avoir reçu un médicament qui ne lui était pas destiné. L'erreur aurait été commise par une élève-infirmière.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    C'est le rappel sur ce à quoi sert le chlorure de potassium qui a entraîné la modération de mon message ou l'interrogation sur le pourquoi elle le manipulait sans aucun contrôle ?
    Ou c'est du pifomètre ...

  • pujolm
    pujolm     

    Mais où été l'IDE référante? Et oui souvent les élèves n'ont pas l'encadrement qu'il faudrait, et cela par manque de personnel, pour cette raison les infirmières ont du mal a proposer un encadrement approprié et a faire leur travail.

  • vacheàlait
    vacheàlait     

    Des erreurs médicales, il y en a tous les jours... Quand c'est un médecin qui fait la bourde, il ne le déclare pas (c'est plus confortable !), raison pour laquelle on a du mal à chiffrer le nombre de victimes... ; Dans ce cas, il s'agit d'une "élève" alors, elle fait la une de l'actualité ! (c'est un constat !)

  • nad33
    nad33     

    c'est pas la ;1ere boulette une personne proche de moi a ete soigné a bergonié et a l’époque on avait fait une séance de chimio a ce patient alors que sa tension était basse ce qui avait provoqué de sérieux dégats,il faut que cet institut ait plus d'attention!!

  • Athos 84
    Athos 84     

    Même élève de 3° année d'infirmière elle doit être accompagnée d'une infirmière confirmée, simplement pour observer et intervenir qu'en cas d'erreur.

Votre réponse
Postez un commentaire