En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Une des boîtes noires du vol Rio-Paris.
 

Selon Le Figaro, les premiers éléments analysés dans les boîtes noires du vol AF 447 orientent les enquêteurs vers une erreur de l'équipage d'Air France, et disculpent le constructeur Airbus.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

13 opinions
  • piment rouge et bleu
    piment rouge et bleu     

    JOURNALISTES MANGE-MERDE: vous me dégoutez, l'enquête du BEA vient tout juste de commencer que vous invoquez déjà l'erreur humaine. Vous n'avez aucun respect pour les familles des victimes car ce que vous avancez n'est pas validé par le BEA. Vous faites dans le sensationnelle sans aucune moralité! JOURNALISTES, vous ne méritez que le mépris et non le respect

  • reponse
    reponse     

    Quant j'entends des responsables politiques exprimés leur indignation devant la retransmission des images de DSK menotté, (sous entendu, les Français sont des crétins à qui on doit déformer ou cacher l'information) me donne envie de vomir. Ils nous considèrent comme des mômes stupides quant ça les arrange et comme des adultes responsables quant ils nous faut les payer

  • blanbek
    blanbek     

    Le figaro serait il informateur precoce? A force de se toucher sur l'info on part trop vite et on est ridicule... a bon entendeur rmc

  • blanbek
    blanbek     

    Quel est le rapport? hors sujet

  • blanbek
    blanbek     

    hors sujet

  • raimane
    raimane     

    Communiqué de presse diffusé le 17 mai 2011



    Selon un article paru dans le Figaro dans la soirée du lundi 16 mai 2011, les « premiers éléments extraits des boîtes noires » mettraient Airbus hors de cause dans l'accident de l'A330, vol AF 447, qui a coûté la vie à 216 passagers et 12 membres d'équipage le 1er juin 2009.

    Sacrifier au sensationnalisme en publiant des informations non validées alors que l'exploitation des données des enregistreurs de vol ne fait que commencer est une atteinte au respect des passagers et des membres d'équipage décédés et jette le trouble parmi les familles des victimes qui ont déjà subi de nombreux effets d'annonce. Le BEA rappelle que, dans le cadre de sa mission en tant qu'autorité d'enquête de sécurité, lui seul peut communiquer sur les avancées de l'enquête. De ce fait, toute information sur l'enquête provenant d'une autre source est nulle et non avenue si elle n'a pas été validée par le BEA.

    Le recueil de l'intégralité des données contenues dans les enregistrements phoniques et des paramètres du vol nous donne aujourd'hui la quasi-certitude que toute la lumière va pouvoir être faite sur cet accident.

    Les enquêteurs vont maintenant devoir analyser et valider de multiples informations. Il s'agit d'un travail long et minutieux et le BEA a déjà annoncé qu'il ne publiera pas de rapport intérimaire avant l'été.

    A ce stade de l'enquête aucune conclusion ne peut être tirée.

  • fran35400
    fran35400     

    A l'intention du Rédacteur en Chef de RMC
    Merci de lire aux prochaines infos , ce texte du BEA :Vol AF 447 du 1er juin 2009:Communiqué de presse diffusé le 17 mai 2011
    Selon un article paru dans le Figaro dans la soirée du lundi 16 mai 2011, les « premiers éléments extraits des boîtes noires » mettraient Airbus hors de cause dans l'accident de l'A330, vol AF 447, qui a coûté la vie à 216 passagers et 12 membres d'équipage le 1er juin 2009.

    Sacrifier au sensationnalisme en publiant des informations non validées alors que l'exploitation des données des enregistreurs de vol ne fait que commencer est une atteinte au respect des passagers et des membres d'équipage décédés et jette le trouble parmi les familles des victimes qui ont déjà subi de nombreux effets d'annonce. Le BEA rappelle que, dans le cadre de sa mission en tant qu'autorité d'enquête de sécurité, lui seul peut communiquer sur les avancées de l'enquête. De ce fait, toute information sur l'enquête provenant d'une autre source est nulle et non avenue si elle n'a pas été validée par le BEA.

    Le recueil de l'intégralité des données contenues dans les enregistrements phoniques et des paramètres du vol nous donne aujourd'hui la quasi-certitude que toute la lumière va pouvoir être faite sur cet accident.

    Les enquêteurs vont maintenant devoir analyser et valider de multiples informations. Il s'agit d'un travail long et minutieux et le BEA a déjà annoncé qu'il ne publiera pas de rapport intérimaire avant l'été.

    A ce stade de l'enquête aucune conclusion ne peut être tirée.





    Communiqué de presse diffusé le 17 mai 2011



    Selon un article paru dans le Figaro dans la soirée du lundi 16 mai 2011, les « premiers éléments extraits des boîtes noires » mettraient Airbus hors de cause dans l'accident de l'A330, vol AF 447, qui a coûté la vie à 216 passagers et 12 membres d'équipage le 1er juin 2009.

    Sacrifier au sensationnalisme en publiant des informations non validées alors que l'exploitation des données des enregistreurs de vol ne fait que commencer est une atteinte au respect des passagers et des membres d'équipage décédés et jette le trouble parmi les familles des victimes qui ont déjà subi de nombreux effets d'annonce. Le BEA rappelle que, dans le cadre de sa mission en tant qu'autorité d'enquête de sécurité, lui seul peut communiquer sur les avancées de l'enquête. De ce fait, toute information sur l'enquête provenant d'une autre source est nulle et non avenue si elle n'a pas été validée par le BEA.

    Le recueil de l'intégralité des données contenues dans les enregistrements phoniques et des paramètres du vol nous donne aujourd'hui la quasi-certitude que toute la lumière va pouvoir être faite sur cet accident.

    Les enquêteurs vont maintenant devoir analyser et valider de multiples informations. Il s'agit d'un travail long et minutieux et le BEA a déjà annoncé qu'il ne publiera pas de rapport intérimaire avant l'été.

    A ce stade de l'enquête aucune conclusion ne peut être tirée.

  • fran35400
    fran35400     

    vol Rio-Paris
    Bonjour Dans votre info de 11 heures , Vous accusez l'Equipage , alors que , à 10h30 , selon Reuters : :Aucune conclusion sur le vol Rio-Paris à ce stade, dit le BEA PARIS (Reuters) -10h30 être tirée à ce stade de l'enquête sur les causes de l'accident du vol AF447 Rio-Paris, qui a coûté la... REUTERS | RMC.fr | 17/05/2011njour

  • LAPIN AGILE
    LAPIN AGILE     

    AZOUZ BEGAG!!!!! le revoilà ce pauvre type !

    Pour ne rien dire ,mais vendre son bouquin !

  • aslo
    aslo     

    l'affaire concernant DSK est très grave mais c'est une affaire qui ne concerne une seule victime alors que personne ne parle d'une autre affaire encore beaucoup plus grave c'est CELLE que l'UMP attendait pour attaquer DSK s'il etait arrivé à etre candidat à la presidentielle,l'UPM disait qu'ils allaient sortir le nucléair pour démolir DSK,cette affaire fait encore des morts jusqu'à aujourd'hui......CETTE AFFAIRE C'EST FRANCE TELECOM LORSQU'IL ETAIT MINISTRE DES FINANCES.

Lire la suite des opinions (13)

Votre réponse
Postez un commentaire