En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le lycée Albert-Camus, à Bois-Colombes, est en proie à des conflits internes.
 

Les emplois du temps, le manque de moyens et d'effectifs, et l'incompréhension entre professeurs et direction du lycée Albert-Camus, à Bois-Colombes, ont conduit à une impasse qui perturbe à la rentrée. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • migrotomie
    migrotomie     

    Idem en région lilloise.

  • LILLOIS
    LILLOIS     

    il faut supprimer l'éducation nationale

  • deuxc
    deuxc     

    Une rentrée satisfaisante a t-on clamé haut et fort! Amusant.

  • pistache33
    pistache33     

    Et BELKHACEM a assuré que la rentrée s'était bien passée. La direction de l'établissement à certainement de gros problème et à des lacunes pour établir des plannings.

    MOA01
    MOA01      (réponse à pistache33)

    Les profs reviennent de DEUX mois PLUS de vacances et sont déjà fatigués?! Incroyable!

    LILLOIS
    LILLOIS      (réponse à pistache33)

    établir des planning,il faut placer des cours entre les congés arbitrage difficile,objectif premier,préparer ses congés

  • camorr4
    camorr4     

    c'est pas de chance

  • camorr4
    camorr4     

    ok.

  • norton_13
    norton_13     

    Pourtant la ministre juge l'Education nationale "bien armée"... Mensonge ?

Votre réponse
Postez un commentaire