En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Un
 
Un "neko café" (bar à chat) au Japon. - DR

Siroter un thé, un café, ou déguster une tarte en caressant un chat, c'est l"idée d'une Parisienne, qui veut ouvrir un salon de thé peuplé de chats, à Paris. Le projet inquiète les défenseurs des bêtes.

Votre opinion

Postez un commentaire

  •  
  •  
15 opinions
  • Veronique Delcambre     

    :-)

  • Veronique Delcambre     

    Cher monsieur Estuaire, expliquez-moi pourquoi dans une bibliothèque publique, où les animaux ne sont pas admis, on puisse attraper la gale, des puces, des poux, des tiques et même des morpions :-/ qu'à l'hôpital, lieu stérélisé s'il en est, on attrape des maladies dites nosocomiales ? Une chose est sure, la bêtise, ce n'est pas auprès des chats que vous l'avez contractée et puis, rassurez-vous, personne ne vous obligera à fréquenter un tel endroit :-p

  • ESTUAIRE     

    Enfin, parmi les allergènes domestiques responsables d'une sensibilisation, il faut signaler le chat qui a en particulier une grande responsabilité dans la survenue de crises d'asthme.

    L'allergène est produit par la peau du chat (au niveau des glandes sébacées) et se dépose sur les poils (on se sensibilise en caressant le chat) .

    Les chats mâles ont plus d'allergènes que les chats femelles ou les chats castrés. .

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire

  •  
  •