En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le 21 mars dernier, Nicolas Sarkozy avait été mis en examen par le juge Gentil.
 

L’ancien chef de l’Etat compte demander l’annulation de sa mise en examen pour abus de faiblesse devant la Cour d’appel de Bordeaux.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • landais
    landais     

    Le revoilà lui

  • boubou
    boubou     

    sa seule chance c'est un "vice de procédure" ?? c'est bien qu'il n'est pas net sinon il attendrait le verdict tranquillement.... mais on sait tous qu'il va s'en tirer sans rien ce magouilleur.... pfff

  • Coq francais
    Coq francais     

    Même s'il est coupable ce type d'accusation est difficile à prouver surtout dans des cas litigieux. Avec toutes les magouilles pour lesquelles il est poursuivi on finira bien par lui regler son compte

  • LBO10
    LBO10     

    En fait le simple citoyen est toujours condamné et ces gens bénéficient toujours d'un vice de procédure ou autre. Mais si Sarkozy s'en tire avec ce type d'argument ça ne le disculpabilisera pas pour autant

  • thierrymartinsgi320
    thierrymartinsgi320     

    La loi n'est pas rètroactive et le doute est difficle à la faveur du prèvenu. L'immunité du prèsident ne s'applique pas pour une visite privée en l'espèce. Mème le prèsident n'est pas immunisé pour insulter le citoyen! Mais je crois que la magistrature a un autre problème qui n'a rien à voir avec cette affaire! Mais come d'habitude cela restera un secret d'Etat pour que les institutions restent toujours souveraines aux yeux du citoyen...le Prèsident ne craint pas grand chose, car la magistrature a aussi ses dèrives...

Votre réponse
Postez un commentaire