En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
éric besson juge plausible une hausse du tarif du gaz autour de 4,3%
 

PARIS (Reuters) - Une hausse du tarif du gaz de l'ordre de 4,3% en France au 1er janvier 2012 est "plausible", a déclaré dimanche le ministre de...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • mon avis
    mon avis     

    Les Banques veulent du pognon et Goldman Sachs qui a investi dans le gaz n'en aura jamais assez... et oui payez payez vous n'en donnerez jamais assez et tout dépendra pour qui vous voterez en 2012 mais sachez déjà que si vous votez idiot votre facture explosera car ils reviendront à la charge.

  • vinoulino
    vinoulino     

    est-ce que ça va gazer à l'ogc nice ? ça paie d'être président d'un club de foot ? il devrait offrir ses services au quatar

  • piouf-piouf
    piouf-piouf     

    Le gel des prix est un leurre pour faire croire au bon peuple que le gouvernement le protège contre les méchants "gaziers".
    La hausse des prix n'a de réalité que par l'indexation sur les cours du pétrole qui n'a plus de raison d'être puisque le gaz est côté indépendamment à un cours bien plus faible.
    Il serait d'ailleurs intéressant de calculer le bénéfice fait depuis des années par cette méthode de calcul très avantageuse.

  • odine
    odine     

    à la monnaie nationale nous épargnerait-il les hausses de prix ?? gaz, pétrole n'en parlons même pas, les tarifs du gaz à 100 euros il y a dix ans sont à 150 euros aujourd'hui. Personne ne souhaite des augmentations mais vous ne pensez tout de même pas que monnaie nationale ou euro, les prix ne bougent pas, toutes les matières premières augmentent et ce n'est pas fini s'il l'on considère une augmentation démographique de plus en plus importante et donc une demande qui ne cessera d'augmenter. Et çà quel que soit le ou la dirigeante d'un pays.

  • lascienceraymond
    lascienceraymond     

    il fait comme les manageurs des grands groupes: le staff avance une info sur la base de "on augmente mais de combien ?".
    ET selon les cris en retour ou l'efficacité du travail de désinformation préalable ( prix du pétrole, cours du dollar en Syldavie etc etc...) on applique ou on revient en arrière d'un chouïa...
    si le peuple ébaubi ne dit rien : on refait une augmentation 6 mois plus tard !!!
    elle est pas belle la vie de technocrate !?

  • FOUINYBABE
    FOUINYBABE     

    L'euro est un monstre qui lamine les populations les plus pauvres. Le retour au franc est pour bientot.

  • ATN
    ATN     

    On nous a expliqué que le retour au franc entrainerait une dévaluation. Mais en gardant l'Euro, que va-t-il se passer? L'augmentation du prix du gaz est le premier exemple, d'autres suivront. Ainsi que la sempiternelle explication: "ça va mal, mais ça serait bien pire sans nous". L'étape suivante sera la limitation des retraits en espèces et des changes en devises étrangères "pour lutter contre la fraude".

  • Pshitt
    Pshitt     

    4.3% !! quand les hausses des minimas sociaux sont alignées sur les prévisions de croissance "1%"
    Besson il ne faut pas juger plausible, mais plutôt juger si c'est raisonnable de se moquer des petites gens ????

Votre réponse
Postez un commentaire