En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La cgt agite le spectre des divisions syndicales
 

PARIS (Reuters) - Le syndicat CGT, qui a proposé une journée d'action à la rentrée pour interpeller le gouvernement sur le mécontentement social,...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

28 opinions
  • DRAREG
    DRAREG     

    Beaucoup de travailleurs pensent que ce sont les dirigeants syndicaux qui devraient seuls manifester, en sous traitance pour ainsi dire des salariés concernés au premier chef.?
    Mais ce n'est pas tout à fait comme cela que ça fonctionne. Le syndicat n'est que la réunion de travailleurs en accord sur les droits et les devoirs des travailleurs dans l'entreprise. A ce que je sache, personne n'a demandé aux leaders syndicaux de remplacer les salariés dans leurs luttes revendicatives, mais d'apporter le soutient de la solidarité.
    Jean-Jaurès à ma connaissance a soutenu les syndicats par la plume et les discours, et de toute sa personnalité sans bien sur faire la grève avec les travailleurs.

  • DRAREG
    DRAREG     

    Pensez vous que si le syndicat CGT ressentait une forte possibilité de mobilisation des travailleurs pour une lutte à l'ancienne, ce syndicat ne l'organiserait pas? J'espère que vous êtes, au minimum, syndiqué, pour tenir ce propos. Aujourd'hui il est vrai qu'avec le chômage existant, la baisse du pouvoir d'achat, les conditions économiques journalières dégradées pour notre classe sociale, chacun a peur pour sa place, pour son emploi, et c'est ainsi qu'il n'y a plus personne dans les manifestations de mécontentement des petits salariés. Le syndicat n'existe que pour organiser la riposte aux mécontentements ressentis par les salariés, mais si les salariés ne veulent pas manifester le syndicat ne peut pas les remplacer. Quelle importance ont les revenus de Mr Thibault, dans nos luttes syndicales?

  • DRAREG
    DRAREG     

    A lire les messages répondant sur ce sujet de la lutte syndicale, il apparait beaucoup de rancoeur de violence et de hargne. C'est sans doute notre propre passivité sur laquelle, nous crachons. Quels liens existent t'ils aujourd'hui, entre les luttes syndicales d'antant et nos "mouvements sociaux". Des hommes, des femmes, des enfants sont morts, parce qu'ils pensaient leurs grèves, leurs combats contre la misère sociale, justes.
    C'est pourquoi aujourd'hui nous avions ces maigres acquis sociaux, les congés payés, la réduction du temps de travail, la retraite, la sécurité sociale, ce que d'aucuns appellent aujourd'hui avec dédain "les zacquis sociaux".
    Nos anciens auraient trop honte de nos générations de bons serviteurs des riches.
    La grève en certains temps revenaient à crever de faim, d'ou l'importance de la solidarité entre les travailleurs. Aujourd'hui, le président qui casse les maigres acquis sociaux obtenus par nos anciens, de haute lutte, gagne 6 points dans les sondages IFOP; Les travailleurs semblent avoir oublier que le syndicalisme ne peut pas exister sans
    syndiqués. La CGT, comme tout autre syndicat hormis le MEDEF dont les représentants du patronat semblent unis et tous d'accord contre les travailleurs, a besoin d'adhérents, il a besoin des travailleurs unis et revendicatifs et non pas une bande de bras cassés qui rouspète avec le patronat contre leurs représentants, et soutiennent un gouvernement de droite.

  • Adsag
    Adsag     

    ...Mitterrand n'a pas tué le Communisme, il l'a juste transféré au PS, avec les "excellents" résultats qu'on connait pour notre économie. Moi, je me rappelle surtout les 35h de la Martine, de ses conséquences immédiates sur mon pouvoir d'achat et de la situation catastrophique dans laquelle cela a mis la boite dans laquelle je bossais et qui ne pouvait encaisser çà en plus d'une concurrence féroce...
    Thibault et ses acolytes c'est surtout : "Comment prendre du pognon aux français pour le faire redistribuer aux copains du public et ainsi maintenir mon pouvoir et mes privilèges". C'est du syndicalisme de pacotille et les autres syndicats ne valent pas mieux, loin s'en faut !

  • Adsag
    Adsag     

    ... complètement. Les syndicats français sont utiles aux seuls salariés du secteur public, donc autant le dire... parfaitement inutiles à tous les français puisqu'à les écouter on ne ferait qu'augmenter les fonctionnaires, leurs salaires et diminuer leur temps de travail ! entendre la "coupe au bol" du syndicalisme "à la française" nous parler d'unité c'est vraiment tordant. Leur problème est qu'ils sont encore ancrés dans une posture néo-communiste datant de l'après-guerre (39-45 !) et qui ne correspond pas aux nécessités du monde actuel. C'est aux français de ré-inventer un syndicalisme crédible et digne représentant des salariés pour négocier avec le patronat, comme c'est par exemple le cas en Allemagne ou en Europe du Nord en général. Le Look de Thibault parle à lui seul de cet immobilisme organisé, au seul but de préserver les privilèges de ces faux défenseurs du monde du travail... Le syndicalisme retrouvera une vraie crédibilité lorsque les patrons auront face à eux de vrais "négociateurs", capables de représenter une vraie majorité de salariés (je parle du privé parce que dans le public le patron c'est... le syndicat, avec les résultats qu'on connait pour nos impôts !) et aptes à des compromis réalistes.

  • bibidu13
    bibidu13     

    va coucher ,a la niche...(b)ranle (t)oi

  • nanarddu77
    nanarddu77     

    tiens voila gueule de sperme qui se réveille,aprés ses vacances de milliardaire le revoila bozo....

  • pokemon
    pokemon     

    Ces syndicats atones qui font de la figuration n'arrivent pas à la "cheville" ( ouvrière) des anciens...Et dire qu'ils sont payés à "gesticuler" pour pas grand chose !!! Les vrais, les purs, se retournent dans leur tombe...

  • leurs faire payer
    leurs faire payer     

    Seul la CGT et la CFE-CGC étaient pour une augmentation des retraites (AGIRC) du niveau du coup de la vie. LES SALAUDS DE LA CFDT ON REFUSES ET DONNES 0,4% une honte on doit leurs faires payer nous les retraités. Déchirez leurs affichent au moment des élections, remplir les forums le faire savoir etc

  • mycette
    mycette     

    fouteur de bazar, comment ose t-il prétendre défendre les ouvriers lui le nanti, Que sait-il des gens qui n'ont plus de travail, de toutes ces personnes licenciées. S'assure t'il qu'elles sont indemnisées, bien sur que non il s'est montré lors des manifestations une pirouette et au revoir, pauvres gens débrouillez vous, moi je passe à autre chose,
    chauffeur s'il vous plait!!!!

Lire la suite des opinions (28)

Votre réponse
Postez un commentaire