En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Zine el abidine ben ali serait en route pour le golfe
 

DUBAI (Reuters) - L'ex-président tunisien Zine el Abidine ben Ali, qui a quitté la Tunisie après un mois d'agitation sociale, se dirige vers le...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • eddyb
    eddyb     

    Mitterrand,delanoé l'aimait beaucoup aussi,c'est PS ça? les droit de l'homme et blablabla qu'elle leçon.

  • yadli
    yadli     

    l'ump adore ben ali
    a lire dans bakchich hebdo....
    Une autre véritable amie du régime tunisien est sans contestation possible notre chère ministre des Affaires Etrangères, Michèle Alliot-Marie. Droite dans sa jupe, MAM a su très diplomatiquement proposer au président Ben Ali de lui envoyer des super flics français pour aider les forces spéciales tunisiennes. A tirer dans la foule ?

  • smartiz
    smartiz     

    vous savez, la presidente des lombrics( les verts.... de terre), celle qui a 25 ans sait tout sur tout! et bien ,son" pot" BEN ALI est en ARABIE SAOUDITE! si elle veut le voir, il va falloir qu'elle mette un schador!

  • CSP59000
    CSP59000     

    L'Histoire enseigne que,sous quelque latitude que ce soit,un régime honni ne renoncera ni ne se défera jamais par lui-même,mais seulement s'il y est contraint,au besoin par le recours à une violence légitime, exercée en retour par un peuple souverain.C'est qu'il y va de la sauvegarde de ses intérêts bien compris et de sa sécurité physique! Le soleil du deuxième jour ne s'est,en effet, pas encore couché sur les engagements du tyranneau de faire cesser le "kartouche",que le voici,ordonnant à l'armée et à la police de tirer sur tout "suspect" refusant d’obéir aux ordres!La situation a atteint,espérons-le, un stade de non retour en Tunisie;la pression doit être maintenue et renforcée et la bête immonde acculée jusque dans ses ultimes retranchements. Toute démarche de "conciliation" serait,à ce stade,suicidaire pour le mouvement.
    Et lorsque le moment sera venu,il faudra bien faire payer aux "harkis" de la république (police politique et autres agents de la répression aveugle),le prix de leur forfaiture et du sang versé.Une simple mesure de salubrité publique qui ne manquera pas de dissuader,en d'autres lieux,les apprentis sorciers potentiels.

    A Dieu Ben Ali ! A bientôt Bouteflika...

    A Dieu Ben Ali ! A bientôt Bouteflika... Les Tunisiens viennent d'ouvrir un boulevrad à la liberté. Espérons qu'ils ne seront pas floués comme les Algériens en 1988 !

  • renoir
    renoir     

    Il ne doit pas avoir de souci d'argent pour sa retraite . Il pourra profiter du caviar en bronzant sous son parasol rien qu'en utilisant les intérêts de son magot .

Votre réponse
Postez un commentaire