En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
L'homme a léché et humé les pieds d'une septuagénaire à son domicile où il s'était introduit de force. (Photo d'illustration)
 

L'homme de 54 ans écope de 18 mois de prison ferme pour avoir agressé une septuagénaire à son domicile, et lui avoir volé des chaussures et des chaussons.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    @Truecolor.........C'est aussi mon sentiment !

  • ESTUAIRE
    ESTUAIRE     

    C'est un grand malade ce type ! C'est de la psychiatrie dont il a besoin .......d'un bon médecin !

  • yvesS
    yvesS     

    Oui bizarre cette sentence, il manque sans doute pas mal d'éléments du dossier, ou alors 2 poids 2 mesures, pas la même approche des faits entre les tribunaux. En tout cas toujours pareil, on enferme, on condamne mais aucun soin. On relance le problème on ne cherche pas à le solutionner. L'enfermement à lui seul ne règle rien si on ne profite du temps durant lequel la personne est "à disposition" pour l'aider.

  • Sienner
    Sienner     

    Le message est clair. J'ajouterai qu'il vaut mieux violer en bande, tant qu'on est "jeune" que lécher des pieds. Dans le cas présent, l'homme s'introduit en force et impose sa perversion à la dame donc il mérite punition. Mais au regard des peines prononcées, on pourrait croire que du point de vue de la victime, il est plus grave de s'être fait lécher les pieds que violer et torturer pendant des heures par plusieurs jeunes.

  • Truecolor
    Truecolor     

    Ha ben .. Vaut mieux violer que lécher des pieds dans ce fichu pays :p

Votre réponse
Postez un commentaire