En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La trésorerie gérée par le trader de la Société générale Jérôme Kerviel, qui fluctuait entre - 2,2 milliards d'euros et + 1,4 milliard d'euros en 2007, a fait l'objet d'une querelle au tribunal de Paris. /Photo prise le 8 juin 2010/REUTERS/Jacky Naegelen
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • myrtilles
    myrtilles     

    on nous parle de milliards d'euros,comme si il s'agissait de simples billes.quand je pense que c'est notre argent que les banques mettent en jeu,j'ai envie de tout retirer enespeces,après avoir été crédité de ma retraite.

  • DocManiac
    DocManiac     

    De voir comment l'employé d'une banque peut être traiter,j'imagine notre argent lui de quel façon il le traite.

  • Novi60
    Novi60     

    Kerviel est la face émergé de l'iceberg.
    Seul contre tous aujourd'hui, le système est mal fait, injuste et non représentatif de la population qui l'entretien à son insu.
    Je donne tout mon soutien, même si ca n'a que très peu de valeur, à se bouc-émissaire.

  • AZEDDINE
    AZEDDINE     

    Bonjour,

    d'un point de vue responsabilité civile, je ne pense pas que Kerviel est le seule coupable, puisque le salarié a agit dans le cadre de son travail, sous les ordres de sa hierarchie (meme s il faisait des conneries) et pas pour son interet personnel.

  • daniel B.
    daniel B.     

    actuellement les forums de boursorama sont mega censurés .qui est l actionnaire de bourso? devinez

  • cici93
    cici93     

    Il serait temps de demander des comptes aux grands chefs.

  • Un Cévenol
    Un Cévenol     

    Il est évident que Kerviel mérite une sanction forte.......mais il ne doit pas être le seul à trinquer, car ses chefs méritent aussi une bonne part de responsabilité dans cette affaire.

  • sep
    sep     

    Actuellement nous trouvons beaucoup d'articles de presse sur le procès de Jérome Kerviel qui sont volontairement effacés sur internet.
    C'est la preuve même que la Société Générale n'est pas à du tout l'aise face à ce procès. Par contre la Direction de la Communication de la Société Générale a un excellent réseau qui fonctionne.

Votre réponse
Postez un commentaire