En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
A court sketch made on September 8, 2015, shows Charlene Cotte (L) and Christophe Champenois (C), the parents of Bastien, a three-year-old boy who died after getting locked in a washing machine by his father as a punishment, during their trial at the Assize Court in Melun, in a Paris' suburb. On November 28, 2011, Bastien's father, Christophe Champenois, then aged 33, was charged and jailed. The mother, Charlene Cotte, claims her innonence. AFP PHOTO / BENOIT PEYRUCQ
 

Au dernier jour du procès des parents de Bastien, mort enfermé dans une machine à laver, se pose la question d'un couple inattentif, voire violent, avec son enfant.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Gwendal
    Gwendal     

    et comme d'habitude les services sociaux pas inquiétés du tout alors qu'ils étaient au courant

  • 109600
    109600     

    La perpétuité en France n'a de perpétuité que le nom.
    Il restera longtemps en prison sans doute, mais il sortira un jour.
    Qui se souviendra alors de ce qu'il avait fait? Même lui aura oublié.

  • sonia86370
    sonia86370     

    ce qui m ennui c est de payer des impots pour que ces 2 la dorment à l ombre....

Votre réponse
Postez un commentaire