En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le projet du barrage de Sevins va-t-il être suspendu? Réponse ce mardi.
 

INFO BFMTV - Un vote va être organisé, ce vendredi, au sein du conseil général du Tarn, afin de décider si oui, ou non, le projet du barrage de Sivens, où le jeune opposant Rémi Fraisse a trouvé la mort ce week-end, va être suspendu.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • DADOURUN
    DADOURUN     

    le ratage de la réforme Peillon : 1 milliard d'euros + le ratage de l' écotaxe : >1.2milliard d' euros au final des indemnisations + le ratage de ce barrage : xx milliard d'indemnisations à venir + + ++ et après on annonce à Bruxelles qu' on va trouver 600 millions d' économies pour faire semblant; Z'aurait dû mettre tout ce beau monde dans la fusée Antarés !!!!!

  • vestale
    vestale     

    Encore une reculade d'un gouvernement à l'agonie qui n'a jamais eu de feuille de route et qui vire de droite à gauche suivant les évènements! Peut-être que c'est mieux de suspendre pour le moment, mais ce n'est ni plus ni moins qu'une nouvelle reculade!

  • Dumi
    Dumi     

    C' est le résultat de décisions prises toujours par une minorité d' Elus . Tant qu 'on utilisera l' argent de nos impôts ( qu' il vienne du Conseil Général, Régional ou de fonds Européens) il sera de plus en plus difficile d' imposer a la société des projets pour lesquels elle n' a pas été consulté un minimum... et s' est tant mieux !!! .........

  • Roussillon
    Roussillon     

    Et tout ça.....pour ça...**Mort d'un jeune homme, déboisement , asséchement d'une zone humide, des millions d'euros dépensés, pour en arriver peut-être non pas à une suspension mais à l'arrêt définitif du projet...La mairie, conseil général et région Midi Pyrénées socialistes....tout cela refléte bien la gestion du pays par le PS.... ( exemple la disparition de l'écotaxe.)

  • valgego
    valgego     

    Après Nantes ,les péages autoroutiers , des millions d'euros balancés par les fenêtres , pour quelques illuminés en mal de reconnaissance ,mais surtout de travail , manipulés par des écologistes comme moi je suis pape ,s'accommodant fort bien de la pollution pour des vacances aux Séchelles comme Voynet quand les côtes sont polluées par le pétrole , ou d'un fauteuil gouvernemental pour mettre à mal le marché immobilier pendant deux ans comme Duflot , d'une ferme où ils n'ont jamais été comme Bové , ou de l''appel à la révolte civile comme Mamères ,pas gêné pour autant de vivre de son salaire de représentant de la nation !

    DADOURUN
    DADOURUN      (réponse à valgego)

    erreur camarade pro "les terres" Voynet c' était pas à Seychelles qu' elle était, mais chez Maurice, à Lille !!!!!

    Runner
    Runner      (réponse à valgego)

    ¨Mamère à accepter d'assécher des marais sur sa commune pour y construire une zone commerciale. Autrefois mon cousin y allait à la chasse, aujourd'hui il y promène son caddie...Il reste deux ou trois plans d'eau grillagés dont les rives sont parsemées de sacs plastiques!

  • Jean Aimarre 2.0
    Jean Aimarre 2.0     

    Et bien espérons que l'arrêt du projet n'est qu'une hypothèse, parce que ça commence à bien faire les reculades sur chaque projet. (A part sur le projet du mariage homosexuel).
    Il y a eu un décès accidentel sur les lieux, il faut donc suspendre provisoirement les travaux, le temps de l’enquête mais pas plus. Les recours et autres procédures suspensives ont été rejetées donc ln y a pas lieu d'abandonner le projet. Tant qu'il respecte les normes environnementales et qu'il répond à un besoin (évident) en eau potable, pourquoi le refuser ? Parce que EELV s'est engagé contre le projet afin peut-être de justifier leur existence sur la scène politique.

    DADOURUN
    DADOURUN      (réponse à Jean Aimarre 2.0)

    comme disait San Antonio, le mariage c'est qu' une histoire d' avancées, et de reculades ....

  • bouledog
    bouledog     

    Ce ne sont que casseurs ils n'ont aucun respect des biens d'autrui
    allant s'attaquer également aux biens des agriculteurs par ce qu'ils sont pour le barrage , mais qu'est ce que sait cette bande de fêlées qui fait régner la terreur en cassant tout , ces gens n'ont pas d'emploi pour être tous les jours sur place ? quand aux faux écologistes n'en parlons pas ils ne représentent pas la majorité des Français , voilà un projet utile pour un bon nombre d'agriculteurs qui va être remis en cause par une poignée de casseurs de propre à rien qui ne pense qu'à tout casser il faut leur tenir tête et ne pas céder à leur sale mentalité , un grand oui au barrage

  • bo2web
    bo2web     

    Une minorité de personnes averties sur le sujet du barrage de Sivens mais une majorité de marginaux voulant en découdre avec les forces de l'ordre. Des dreadlocks au Black Blocs ce n'est que l'anarchie et le refus de toute autorité...

  • Reconquista Maintenant
    Reconquista Maintenant     

    Donc un délinquant se fait tuer et on suspend un chantier déclaré d'utilité publique et d'intérêt général ?
    Les socialistes se rendent-ils comptent à quel point la reprise en main du pays va leur être violente..?.

    trueblabla
    trueblabla      (réponse à Reconquista Maintenant)

    Vous voir nommer la destruction de l' environnement afin aider la circulation de véhicules polluants " d'utilité publique " me colle des nausées. Comment peut on en arriver à penser de la sorte ?? Faut être tordu.

    bo2web
    bo2web      (réponse à trueblabla)

    On parle ici d'un barrage et point d'une autoroute ? L'énergie hydroélectrique n'est elle pas la plus propre ?

Votre réponse
Postez un commentaire