En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Entre le surnotage et l'histoire-géo pour les Premières S, le bac 2013 s'enfonce dans la polémique.
 

Surnotage, sujets trop faciles ou trop compliqués… Cette année encore, le bac fait polémique.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • karaar2312
    karaar2312     

    Départager par la notation des candidats à un diplôme reste une nécessité, la contrepartie est double:
    1) condamner toute tentative de modifier les règles du "jeu" durant la partie, et quelle qu'en soit la cause;
    2) admettre enfin que les établissements d'enseignement soient jugés sur les résultats aux épreuves, et que des résultats sensiblement inférieurs à la moyenne nationale remette en cause les méthodes d'enseignement et de gestion de ces établissements.
    Je trouverais normal et sain que des candidats "testeurs professionnels" puissent anonymement concourir pour vérifier le sérieux des notations (historiens, philosophes, mathématiciens etc.. comme en gastronomie.

  • leane
    leane     

    Avouons qu'il y a de quoi s'inquiéter... Quand on sait que l'on demande officiellement aux correcteurs de relever les notes, c'est plus que de la tricherie! Tout cela pour battre des % de réussite et laisser les gens penser que notre système éducatif, la formation des enseignants, sont au top! La sélection se fera après.

  • Genesius
    Genesius     

    Exactement, et comme disait Brassens dans une de ses chansons "Quand on est con, on est con" et au passage je salue tout les cons qui vont diner ce soir :-)

  • volcan
    volcan     

    Des cons même avec le bac, ça reste des cons...

  • Genesius
    Genesius     

    Et ben c'est du joli tout ça, si c'est comme ça qu'on va former nos prochains dirigeants politiques ça promet! Par exemple certains n'ont fait aucunes études dans notre société ce qui ne les empêche pas d'écrire, de penser et de s'exprimer correctement! Certains par exemple parmi les ouvriers feraient de bien meilleurs ministres que nos "élites". Une mère de famille aux finances est beaucoup plus crédible que tout ces charlots ventripotents!!!

  • Carambar
    Carambar     

    une question : " l'orthographe est elle sur-notée " on se demande si les fautes sont mêmes notées....- 1 point pour 50 fautes ?

  • mamily
    mamily     

    Mystification de la gauche! Encore une ! Donner le bac a tout le monde nivellement de la france "par le bas" ce diplome ne vaudra bientot plus rien et apres ce sera le tour des licences et des maitrises ! Un quniquenat hollande bien pourri !perte des valeurs pertede la reconnaissance du travail ! Perte de l etique perte de la deontologieil va plus rester grand chose debout si on le garde jusqu en 2017 !

  • Dunos
    Dunos     

    La gauche pourrie tout même l'éducation fautez rien et vous aurez tout tien déjà 4 points avec 6 points tu vas quand même réussir à faire 10 allez si tu là pas je te le donnes.

  • richard
    richard     

    ce n'est meme plus un diplome valable tout le monde la meme pour etre cantonier

  • Carambar
    Carambar     

    taux de réussite 65 % années 1970.... 80 et 90 % aujourd'hui alors que les lycéens français sont derniers dans les classements internationaux ! cherchez l'erreur ....

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire