En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Les élèves de terminale avaient 4h lundi matin pour leur épreuve de philosophie.
 

La politique s'est invitée dans les sujets du bac avec des intitulés qui font écho à l'actualité comme "Peut-on agir moralement sans s'intéresser à la politique?".

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • radeon78
    radeon78     

    Tu travail à la chaîne dans une usine Renault ? La philosophie permet la réflexion et l'ouverture d'esprit, elle devrait être obligatoire pour tout les classes et enseignés bien plus tôt.

  • Niagara
    Niagara     

    Je ne parle pas de l'intérêt du BAC de Philo, mais l'intérêt de la philo elle-même. L'épreuve de philosophie n'a qu'une utilité : vérifier nos connaissances et nous noter. Donc demander si elle a une utilité, c'est remettre en question l'utilité du bac lui même. Ce n'est pas l'épreuve qui va former notre esprit, mais bel et bien les cours de philosophie, et je suis persuadée que si la philosophie n'avait pas cette connotation péjorative qu'on a pu voir dans la question de BFM, elle serait réellement formatrice pour tout le monde, et pas seulement ceux que ça intéresse ; la philosophie est bonne pour se comprendre soi-même, comprendre le monde, et surtout pour faire le bien en soi et autour de soi. Elle n'est pas utile uniquement pour devenir prof de philo, c'est absurde de dire ça...

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    C'est vrai. Ceci dit c'est pas en donnant quelques heures de philo à des gamins qu'on a formaté depuis leur plus jeune age pour être de braves sujets obéissant, qu'on va les transformer en Citoyens éclairés et responsables.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Je veux pas être méchant, mais mets un pas dans la vie active et, à moins de devenir prof de philo, dans quelques années, l'intérêt du bac de philo, on en reparlera ;)

  • Niagara
    Niagara     

    À BFM TV,

    Je viens de passer mon bac de philosophie (série L) ce matin, et j'ai senti, en voyant votre question du jour, le besoin de m'exprimer à ce sujet : "Pensez-vous que l'épreuve de philosophie a une utilité ?" Comment peut-on poser une question pareille ? Pourquoi la philosophie ? Personne n'a jamais posé la question de savoir si l'épreuve de mathématiques ou bien celle d'histoire, avait une utilité : et pourtant, elles n'en ont, au sens strict, pas plus. À la limite, si vous aviez parlé de l'enseignement de la philosophie, cela aurait pu avoir un sens ; même si cette question est quelque peu malvenue étant donné que c'est la seule discipline réellement formatrice qui nous est enseignée aujourd'hui, et encore, seulement pour un an.
    En somme, plutôt que de dénigrer la philosophie qui est la matière la plus utile à la vie de tous les jours, vous pourriez demander si le bac lui même a une utilité, car, à mon sens, nous conditionner à apprendre 20 chapitres d'histoire et de géographie par coeur, ça c'est inutile. Le bac ne veut rien dire, il pousse les élèves à travailler, pardon, à se bourrer le crâne, une semaine dans l'année ; le bac au contrôle continu par exemple, permettrait un travail plus régulier et donc une meilleure formation de l'esprit qui rendrait peut être notre monde un peu plus intelligent.

  • StephanieMarthely
    StephanieMarthely     

    Réservée aux élèves de Terminale, la philosophie devrait être enseignée bien avant. C'est un excellent moyen d'apprendre à réfléchir sur différents sujets esssentiels tant au niveau de sa vie personnelle que collective. C'est en fait l'art de l'esprit critique et c'est ce qui nous fait à tous cruellement défaut. En ce sens aucun concept philosophique ne doit être considéré comme un dogme absolu mais uniquement comme la réflexion personnelle du philosophe qui va nous aider à nous forger notre propre opinion. Les enfants sont par nature beaucoup plus philosophes que les adultes. Ils sont bien plus aptes à accepter différents points de vue et les synthétiser. L'adulte est formaté et se remettre en question peut le mettre à mal dans ses certitudes qui peuvent le pétrifier. Les enfants comprennent naturellement le sens profond des choses et on devrait apprendre à bien plus les écouter. Les adultes se content bien souvent d'un pré-mâchage réflexif, aveuglés par les faux-semblants qui n'en finissent pas de nous leurrer. La philosophie, la maîeutique est l'art d'ccoucher les esprits. Le but étant de donner vie à un esprit libre et véritablement éclairé et non aveuglé par trop de lumière mortifère qui donne elle naissance à un esprit formaté aux souhaits des plus vils. Apprendre à réfléchir par soi-même devrait être une des priorités de l'Education Nationale. Mais il n'en est rien. Aujourd'hui, l'ignorance est valorisée ainsi que la soumission afin que produire des masses serviles que l'on pourra esclavager un peu plus. La philosophie est à manier avec précaution et respect de l'intégrité et la liberté de chacun. Je pense donc je suis mais n'oublie pas pour autant le doute de notre cher maître des cartes. Ne prends que la substantifique moëlle chère à Rabelais et voyage au pays du savoir et de la liberté, du vrai Respect et de l'Honneur retrouvé.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Voilà typiquement la réponse d'un amateur de branlette intellectuelle.

  • henriettalyon
    henriettalyon     

    Voilà typiquement le commentaire d'un nul en philo, Heybaal :D

  • boubou
    boubou     

    le vrai sujet aurait du être "peut-on agir moralement ET s'intéresser à la politique ?"

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Qu'on arrête la branlette intellectuelle avec l'épreuve de philo. Elle est là pour que les étudiants recrachent leurs cours, ni plus, ni moins.

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire