En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le policier était déprimé selon le procureur Bernard Marchal.
 

Un policier s'est suicidé jeudi avec son arme de service dans les vestiaires du commissariat d'Avignon, où il travaillait, a-t-on appris auprès du parquet.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Acre
    Acre     

    Peut être faudrait il se poser la question du recrutement. Car à les observer, les policiers semblent être sélectionnés parmi les plus asociaux et incultes.

  • mirabelle
    mirabelle     

    toute mes condoléances a la famille de ce jeune policier hiers un autre policier ce suicidé a Paris quand IGS dévoilera le nombre réel des suicides de policiers pour faire comprendre a nos politicars a deux balles ceux qu'ils endurent tous les jours et le mauvais management de la hiérarchies

Votre réponse
Postez un commentaire