En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Yassin Salhi escorté par les forces de l'ordre, après une perquisition menée dimanche à son domicile à Saint-Priest, près de Lyon.
 

Un temps mutique, Yassin Salhi est finalement passé aux aveux. Il a reconnu avoir assassiné son patron et avoir envoyé un selfie macabre. Retour sur les faits marquants et avancées de l'enquête, pendant ces deux jours cruciaux qui ont suivi l'attentat de Saint-Quentin-Fallavier.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • deuxc
    deuxc     

    D'autant plus qu'il ne s'agit peut être pas d'un attentat mais d'un conflit avec son employeur...Un excellent moyen de le faire passer pour déséquilibré et le remettre dans la nature...

  • Thot
    Thot     

    Il trouve les excuses bateaux qui marchent bien d'habitude dans les tribunaux français... mais le plus ahurissant c'est que les medias sont pas loin de le croire (ou de faire comme).
    Incurables !

  • gero51
    gero51     

    L'acte d'un déphasé qui vas couter cher au contribuable , n'importe quoi

  • 109600
    109600     

    C'est 48h avant qu'il fallait faire tout ça.

  • Pseudome
    Pseudome     

    quelle histoire ...

Votre réponse
Postez un commentaire