En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Avalanche : que s’est-il réellement passé sur le Mont-Blanc ?
 

L’avalanche qui s’est produite jeudi sur le Mont-Blanc a fait 9 morts et 11 blessés. Les alpinistes étaient expérimentés et les conditions météo bonnes. Comment un tel drame a-t-il pu se produire ?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

23 opinions
  • proutprout
    proutprout     

    qu'a pas aller faire le con en montagne

  • Marc 88
    Marc 88     

    Il faut que notre ministre parte sur place qu'il condamne les agissement de cette montagne qui sont INSUPORTABLES ET SCANDALEUX puis qu'il rentre nous créer une loi avec un împot contre ces riches alpinistes qui profitent du Mont Blanc !!! Alors nous pourront parler de solidarité et du vrai changement ! Hï Hollande !!!

  • hass
    hass     

    Il existe partout, là où la nature a sa décision et où l'homme n'a aucun pouvoir sur elle.
    La mer, l'air et la neige maintenant.
    On peut prévoir, mais les prévisions de l'homme ne peuvent prévoir celles de la nature, quel que soit la technologie utilisée et jamais la nature ne laissera l'homme prendre le pas sur elle. Il faut donc la respecter pour qu'elle nous respecte.

  • lacat33
    lacat33     

    A tout moment de la vie ,l'accident peut se produire qu'il soit domestique, routier , aérien, sportif, marin, du travail etc on pourra faire en sorte de les minimiser mais jamais le risque 0 n'existera... et pour les personnes qui meurent lors d'un défi sportif, pour leurs proches , cette mort est triste ,mais pour le sportif c'est ce risque qui le motive, et il envisage ce dénouement. Et s'il faut tout interdire pour qu'il n'y ait plus d'accidents: quelle vie trépidante! et gardons quelques libertés, nous en avons déjà de moins en moins.

  • afe
    afe     

    Je suis entièrement d'accord et pour avoir fait le mont blanc plusieurs fois j'avoue avoir vu des gens qui n'avaient rien à faire là, surtout dans la goulotte du Maudit. Par contre il me semble que dans ce cas les cordées étaient accompagnées de guides?

  • sichri
    sichri     

    Mais, c'est la faute à Sarkozy, bien sûr ! N'est-ce pas Mme Taubira ?

  • jovet74
    jovet74     

    pas d'imprudence?le temps n'etait pas tres bon 2 ou 3 jours avant: des qu'il y a un creneau de beau temps c'est la ruée,il faut y etre pour le voir: le gros problème,c'est la banalisation du mont-blanc et la surfrequentation: une trentaine au meme endroit c'est trop, c'est peut-etre ce qui a declanché l'avalanche? qui sait? mais des accidents ,il y en aura toujours,surtout une avalanche; quant aux victimes qui etaient bien equipées, l'equipement n'a jamais fait que ces alpinistes s'y connaissaient en montagne; dans les rues de chamonix, c'est rempli de gravures de mode qui sortent de chez SNELL et qui n'ont jamais mis un pied en montagne.

  • Jé73
    Jé73     

    Ou rester à la maison... Ah ben non j'suis bête, le plus grand nombre d'accidents sont des accidents domestiques... Comment on fait alors???

  • raimu 13
    raimu 13     

    Les familles des morts du Mont Blanc n'ont qu'à porter plainte contre Dieu qui a mis de la neige glissante sur les montagnes.

  • ybe13
    ybe13     

    Je ne connais pas la montagne, même ceux qui pensent la connaître peuvent se planter ou se faire avoir par surprise. Là il ne s'agit pas d'imprudents et ils étaient bien encadrés à priori. C'est donc la faute à dame Nature je pense. Mais peut-être aussi, a en coire certains témoignages, que les professionels de la montagne, y compris les gendarmes, devraient etre plus vigilants et s'assurer par avance de la sécurité, quitte à interdire certains accès.

Lire la suite des opinions (23)

Votre réponse
Postez un commentaire