En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

La société Bigard a averti 13 de ses salariés, jugeant leurs pauses-pipi trop longues. Ceux-ci ont engagé une procédure aux prud’hommes.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • SOCO
    SOCO     

    La GGT a trop parlé ils vont leur interdire de boire

  • fido29
    fido29     

    oui je peux confirmer.Je suis moi meme un ancien client de bigard et je sais de source sure qu'ils ont embauché un ancien commercial de Kermené s'occupant de l'est pour remplacer un commercial un peu genant??????? (qui lui , ne le sait pas encore!!!!!).Pour le moment, ce nouveau commercial est domicilié sur le site de cuiseaux en attendant l'expulsion de l'autre!!!!!!!

  • MERKS
    MERKS     

    ce n'est qu'un pretexte au licenciement.La société bigard est réputée pour ses licenciements abusifs.Depuis le rachat de socopa par mr bigard jean paul tout est pretexte au licenciement.Voyéz la fermeture de reims.Actuellement mr dutartre directeur de l'abattoir de vitry le françois exerce ce meme type de pretexte : pression, discrimination..... Déjà quatre licenciés en quelques mois et ce n'est pas fini.Est ce sous l'val de mr jean paul bigard.Est il au courant de ces pratiques ????


    CONTACTEZ LES DIFFERENTES INSPECTIONS DU TRAVAIL ET VOUS VERREZ QUE CES RATIQUES SONT COURANTES DANS LA SOCIETE BIGARD;a PEU PRES 70 PERSONNES ONT été LICENCIéES DE CETTE MANIERE à REIMS APRES LA CONSTRUCTION DU SITE DE FEIGNIES

Votre réponse
Postez un commentaire