En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Deux mois après les attentats du 13 novembre, beaucoup de personnes concernées n'ont pas encore débuté leurs démarches administratives. (Photo d'illustration)
 

Deux mois tout juste après les attentats du 13 novembre 2015, des centaines de personnes rescapées ne se sont toujours pas fait connaître des autorités. Or, ce sont souvent celles qui, aujourd'hui, en ont le plus besoin. Que faut-il faire, au juste? Les conseils de Stéphane Gicquel, président de la Fenvac.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire